Lyon : la baignade dans le Rhône expérimentée en juin pour lutter contre les canicules

Par Epoch Times
24 mai 2024 15:30 Mis à jour: 24 mai 2024 15:35

Les premières baignades dans le Rhône seront expérimentées fin juin à Lyon dans le cadre d’une série de mesures « fraîcheur » contre les canicules estivales, a annoncé la ville de Lyon vendredi.

La première journée de test, « soumise à des conditions météorologiques et de sécurité bien précises », est prévue le 30 juin prochain sur les berges de la rive gauche du Rhône, à proximité de sa confluence avec la Saône, a précisé la municipalité dans un communiqué. Le possibilité de baignade dépendra également de qualité de l’eau, qualifiée actuellement de « médiocre ».

Pour cela, la ville a prévu la création d’un lieu de baignade éphémère le 30 juin au niveau du parc des Berges, à l’occasion du festival entre Rhône et Saône. Des sauveteurs à terre et sur l’eau seront présents pour sécuriser le lieu. « Il y a une très forte demande sur le sujet. Avec ce test on pourra tirer des enseignements afin de le renouveler et peut-être de l’étendre dans le futur », a déclaré la première adjointe (EELV) Audrey Hénocque, selon le Figaro.

« Mieux vivre les fortes chaleurs »

Cette expérimentation s’inscrit dans le cadre d’un plan « objectif fraîcheur » conçu pour aider à « mieux vivre les fortes chaleurs » dans une ville marquée l’été dernier par plusieurs semaines de canicule vigilance rouge et orange, selon la même source.

Ouverture nocturne des parcs, accès gratuit aux musées municipaux climatisés, billets gratuits de cinéma pour les plus modestes, extension des horaires des piscines municipales…. le plan décline une dizaine de mesures destinées à accompagner le « dérèglement climatique grandissant ».

La mairie prévoit aussi, en période de vigilance rouge, une expérience « nuit à la belle étoile » dans l’un de ses parcs publics, avec la mise en place d’une zone délimitée et surveillée ouverte aux sacs du couchage.

L’été 2023 a été identifié par Météo France comme le quatrième été le plus chaud depuis le début du XXe siècle.

Qualité sanitaire « médiocre » du Rhône

Les baignades dans le Rhône et la Saône sont interdites par arrêté préfectoral dans l’agglomération lyonnaise, du fait de la dangerosité du fleuve et de son affluent, en raison des courants et du trafic fluvial.

Au niveau de Lyon, la qualité sanitaire des eaux du Rhône, est « médiocre », selon une étude de la « Zone Atelier Bassin du Rhône » réunissant des établissements de recherche sous la supervision du CNRS.

Son cours en France présente une situation « contrastée » tout au long de son cours pour les micropolluants toxiques (métaux type mercure ou zinc…), pesticides et autres micropolluants organiques (PCB) », selon cette étude publiée à la fin des années 2000.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

EN CE MOMENT