Manhattan: un homme reçoit 101 millions de dollars pour un accident lors d’un concert à New York

Par Anastasia Gubin - La Gran Epoca
19 décembre 2019 19:32 Mis à jour: 19 décembre 2019 19:32

Un jury de Manhattan a accordé à un résident de Long Island un paiement extraordinaire de 101 millions de dollars après avoir fait une chute d’une structure de la salle de concert qui l’a laissé avec une fracture du crâne.

L’organisateur du spectacle Live Nation devra payer la grosse somme, a rapporté le NY Post le 15 décembre.

La personne atteinte, Mark Perez, 36 ans, a dû subir quatre opérations au cerveau et souffre maintenant de pertes de mémoire. M. Perez requiert également une attention à plein temps.

Selon la presse, l’homme est tombé d’une hauteur de 3 m au Jones Beach Theater de Wantagh le 26 juin 2013 alors qu’il installait une extension de la structure pour Best Buy ; un chariot élévateur s’est écrasé sur lui.

Le « jury dévoué a rendu justice à ma famille et à moi-même », a déclaré M. Perez lorsqu’il a entendu le verdict, selon le NY Post, le 15 décembre.

Les médecins qui l’ont soigné l’ont opéré le jour de l’accident et ont dit à sa famille qu’il avait 10 % de chances de survie, selon son avocat Benedict Morelli.

Me Morelli ajoute que son client aura probablement besoin d’autres opérations chirurgicales cérébrales dans le futur. Son état l’a également exposé à des maladies dégénératives, notamment la démence précoce, la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson.

Live Nation a été considéré dans l’affaire Perez contre Beach Concerts comme le « propriétaire » du lieu de l’accident en sa qualité de concessionnaire du Jones Beach Theater.

« Le dossier montre qu’en tant que titulaire du permis, Live Nation avait le pouvoir exclusif d’exploiter et d’entretenir les installations, y compris le droit d’insister pour que les travailleurs sur le site suivent des normes de sécurité appropriées », indique un rapport de cas publié par Justia.

Un autre document de l’affaire indique que M. Perez construisait l’extension d’une structure. Live Nation a fait valoir que la décision de construire un deuxième niveau à la structure de Best Buy était hors contrat.

Live Nation et les avocats qui représentaient la société californienne n’ont pas fait de déclarations après la décision du jury.

*****

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.