Michel Sardou se lâche à propos d’Emmanuel Macron: « Il est froid, il est plat, c’est une tanche »

Par Laurent Gey - Epoch Times
21 octobre 2019 15:33 Mis à jour: 21 octobre 2019 15:33

À l’occasion de la sortie de son nouveau titre «Où s’en vont les étoiles ?», Michel Sardou était interviewé par Le Point sur ce qu’il pensait de la France, du théâtre, de la politique… et du président Emmanuel Macron. Après le mythique «Je hais cette époque, je hais ce siècle » début septembre, le chanteur de 72 ans continue avec son franc parler.

Après avoir expliqué avoir voté «par défaut» pour le président français Emmanuel Macron lors des dernières élections présidentielles, Michel Sardou a ensuite multiplié les tacles. «Il n’est pas charismatique,» a-t-il répondu. «C’est un très mauvais acteur, il est froid, il est plat, c’est une tanche» : «Il n’est pas charismatique, lâche le chanteur. C’est un très mauvais acteur, il est froid, il est plat, c’est une tanche.»

En 2017, le chanteur avait pourtant expliqué être selon lui « Macron-compatible ». Sans dénigrer les récentes réformes du président, il dit aujourd’hui ne plus suivre la politique du chef de l’État : «C’est intelligent ce qu’il dit, il a certainement raison de faire ses réformes, mais ça n’imprime pas».

Le musicien en profite aussi pour épingler Marine Le Pen en expliquant : «Il est évident que je ne vais pas voter pour Le Pen, elle ne dit que des conneries.»

« Je hais cette époque, je hais ce siècle, je n’aime pas du tout »

Lors d’une interview accordée à Yves Calvi sur RTL France le 2 septembre, le chanteur avait expliqué détester cette époque. « Je hais cette époque, je hais ce siècle, je n’aime pas du tout », avait lancé l’artiste, précisant que tout l’irritait. Car «on n’a plus aucune liberté ».

Selon lui, « la vie est moins souple, moins détendue que dans les années 80 ». « Le téléphone portable, je hais ça, les réseaux sociaux, n’en parlons pas, et les ‘gilets jaunes’, et les ‘gilets rouges’, et les ‘gilets bleus’, et les ‘gilets verts’… Et merde, ça va », a-t-il conclu.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.