Plan sur les violences scolaires : les parents d’élèves violents bientôt sanctionnés des allocations familiales

Le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a confirmé jeudi qu’il songeait à sanctionner les parents « complices d’une évolution violente » de leurs enfants dans le cadre du plan sur les violences scolaires qui sera présenté fin janvier.

Il faut « savoir faire la différence entre une famille dépassée par les événements (…) et des cas où des parents ont été complices d’une évolution violente des enfants », a-t-il déclaré à quelques journalistes, en marge d’une visite dans les Hautes-Alpes.

« Ça existe, il faut le savoir et il est normal d’en tirer des conséquences. Mais de quelles façons ? C’est encore trop tôt pour le dire et c’est à la fin du mois que nous présenterons les mesures », a ajouté M. Blanquer, confirmant partiellement une information du Parisien/Aujourd’hui en France qui affirme que la sanction pourrait passer par les allocations familiales.

 
VOIR AUSSI