Présidentielle 2022 : Florian Philippot, figure des antipass, retire sa candidature

Par Epoch Times avec AFP
19 février 2022 07:05 Mis à jour: 19 février 2022 11:42

Vendredi 18 février, Florian Philippot, figure des manifestations contre le pass sanitaire, a annoncé qu’il retirait sa candidature à la présidentielle, n’ayant obtenu à ce jour qu’un seul parrainage.

« Confronté à un système de parrainages totalement verrouillé et vicié », le président du mouvement Les Patriotes « prend acte » dans un communiqué de « l’impossibilité d’aller au bout de sa candidature à l’élection présidentielle annoncée en juillet dernier, au lendemain de la terrible intervention du président Macron sur le ‘pass sanitaire' ».

Au dernier pointage jeudi du Conseil constitutionnel, Florian Philippot n’avait obtenu qu’un seul parrainage, celui de Nadine Bienfait-Loisel, maire d’Yville-sur-Seine en Seine-Maritime, qui dénonce comme lui la « dictature sanitaire ». Selon M. Philippot, ses équipes, « conscientes d’un nombre insuffisant de promesses de parrainages » œuvrent depuis plusieurs jours à « geler l’envoi des signatures » au Conseil.

Florian Philippot, qui défend la sortie de la France de l’Union européenne (UE) (Frexit), appelle les maires qui s’étaient engagés à le parrainer « à accorder leur signature à un candidat de leur choix n’ayant pas encore obtenu les 500 parrainages nécessaires ».

Mais il n’appelle pas à ce stade à voter pour un autre candidat, avant une consultation en ligne des adhérents des Patriotes, qui seraient 36.000 selon lui et continueront à « participer activement à la défaite d’Emmanuel Macron », à l’occasion notamment des législatives en juin.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.