Notre réponse aux surprenantes questions de la NBC

Chers lecteurs,

La semaine dernière, nous avons été contactés par deux journalistes de la NBC, qui nous ont posé une série de questions que nous jugeons totalement inappropriées.

Ces journalistes ont mis en cause les croyances de certains membres de notre personnel, ont tenté de les discréditer, ont attaqué notre journalisme sur la base de leur propre opinion plutôt que d’une analyse objective. Il ont même cherché à obtenir des informations sur la vie personnelle de notre personnel.

En répondant à NBC par cette lettre ouverte, nous ne défendons pas seulement The Epoch Times, mais le journalisme, la liberté de la presse et la liberté de conviction.

Média indépendant en croissance rapide, nous adhérons aux normes déontologiques les plus strictes du journalisme.

Epoch Times a été fondé en 2000 dans le but d’apporter des informations véridiques, non censurées, aux lecteurs du monde entier. Nos fondateurs ont personnellement subi les horreurs du communisme en Chine.

Dans nos reportages, nous exposons de manière régulière les crimes contre l’humanité du communisme. Ceci nous vaut des attaques incessantes. Dix membres de notre personnel ont été arrêtés en Chine et condamnés à des peines de prison allant de trois à dix ans.

Malheureusement, un des fléaux qui frappe le journalisme actuel est la pratique communément répandue d’écrire ses reportages en suivant l’angle d’écriture des articles précédents, ou une ligne éditoriale imposée. C’est ce que The Epoch Times cherche à éviter dans toutes ses actions. Le standard historique du journalisme est la recherche de la vérité, pas celles d’avantages politiques.

Les questions posées par NBC cherchent à déterminer ce qu’ils supposent être un agenda rédactionnel manifesté par notre couverture de la présidence Trump et notre relation avec la pratique spirituelle Falun Gong.

Il  eut peut-être été plus naturel de s’interroger sur le propre agenda de NBC : une étude réalisée par le Shorenstein Center de la Harvard Kennedy School sur les médias, la politique et les politiques publiques a révélé que la couverture par la NBC des 100 premiers jours de travail de Trump avait été négative dans 93% de ses articles.

Étant donné la différence entre la couverture médiatique de Donald Trump par The Epoch Times et celle de NBC,  les deux journalistes ont cherché à trouver de quoi nous discréditer.

Et il ne s’agit pas d’un reportage habituel : depuis plusieurs semaines, d’anciens membres du personnel nous contactent pour nous informer que NBC leur pose des questions intrusives sur leur travail à The Epoch Times. Quels efforts déployés dans cette histoire…

NBC a directement posé la question : Une grande partie de la couverture récente de Epoch Times a été consacrée à la promotion des politiques du président Trump, à des entretiens avec des substituts et à la transmission d’informations sur un complot « étatique » visant à « espionner » sa campagne pendant les élections de 2016. Croyez-vous que ceci est un travail journalistique équilibré ou considérez-vous Epoch Times comme étant pro-Trump?

La question prend une hypothèse pour une preuve. L’absence d’approche factuelle laisse dans le vague la caractérisation de notre démarche journalistique, et NBC se donne la liberté de faire valoir ses opinions sur ce que nous faisons.

D’autres questions veulent fouiller la vie privée de notre personnel, comme dans cette question : Epoch Times est-il composé principalement de bénévoles? Certains stagiaires, bénévoles ou employés d’Epoch Times habitent-ils dans une résidence partagée ?

C’est simplement inapproprié. En quoi les conditions de vie individuelles influent-elles sur le journalisme de The Epoch Times? NBC demanderait-il aux journalistes du New York Times s’ils partagent un appartement ? Cette fouille dans la vie privée ne peut avoir qu’une motivation: trouver quelque chose qui puisse être utilisé pour discréditer The Epoch Times.

Et puis viennent des questions sur la pratique spirituelle Falun Gong:

Il semble que tous ou la plupart des journalistes, rédacteurs en chef et directeurs de Epoch Times soient aussi des pratiquants de Falun Gong. Comment la pratique du Falun Gong informe-t-elle ou influence-t-elle la couverture d’Epoch Times?

Cette question implique que les croyances personnelles seraient un sujet d’enquête acceptable. Cependant, NBC poserait-il aussi des questions sur le rôle de la foi juive dans le travail d’un journaliste du New York Times ?

La question vise à faire ressortir ce que NBC pense être un « agenda. » Ce faisant, il viole la conviction de longue date de notre société, qui veut que les questions de croyance soient et demeurent privées. Mais une grande partie du journalisme d’aujourd’hui ne voit aucun problème à s’asseoir sur le principe de protection de la liberté de conviction.

Une autre question concerne directement les croyances spirituelles des pratiquants de Falun Gong:

Un ancien dirigeant d’Epoch Times et pratiquant de Falun Gong affirme que les pratiquants de Falun Gong croient que le monde verra bientôt un processus de «nettoyage» qui séparera ceux qui soutiennent Falun Dafa à ceux qui soutiennent le gouvernement chinois. Est-ce vrai ? Et la rédaction de Epoch Times le croit-elle?

La description du Falun Gong par la NBC met ses croyances sous un éclairage déformant – tout comme la propagande du Parti communiste chinois qui attaque le Falun Gong, et a ainsi l’effet d’aider le régime chinois à justifier sa persécution du Falun Gong depuis 20 ans.

En même temps, l’homme de paille mis en avant par NBC et relié à The Epoch Times n’a qu’un seul objectif: discréditer notre journalisme.

En réponse aux questions de NBC, nous publions le communiqué suivant:

Nous nous sommes engagés à rendre compte des faits sur l’administration Trump, même si de nombreux autres médias ont eu recours à des reportages sélectifs et, dans certains cas, ont diffusé des informations inexactes. La position et l’approche journalistique d’Epoch Times sur l’administration de Trump sont décrites dans cette lettre d’octobre 2018 à nos lecteurs.

Epoch Times n’est pas financé par les pratiquants de Falun Gong, il ne parle pas non plus au nom des pratiquants de Falun Gong.  The Epoch Times considère par contre que la persécution des pratiquants de Falun Gong par le Parti communiste chinois et les manières remarquables et souvent héroïques dont ces pratiquants ont réagi à cette persécution, est l’une des histoires les plus mal couvertes par les médias ces 20 dernières années. Nos fondateurs comprennent des pratiquants de Falun Gong et nos valeurs de «vérité et tradition» reflètent leurs principes moraux.

M. Li Hongzhi, le fondateur du Falun Gong, n’aborde que des questions spirituelles avec ses disciples. Il ne joue aucun rôle dans The Epoch Times.

La société Epoch Times, créée par John Tang, est principalement financée par la publicité et les abonnements.

Nous tirons parti de différentes plates-formes de marketing pour développer notre base d’abonnés, y compris Facebook. Sur Facebook, nous utilisons des annonces vidéo pour générer des abonnements. Les publicités par abonnement d’Epoch Times sont non politiques. Il faut cependant noter certaines d’entre elles sont gérées comme «publicité politique» parce que les plates-formes en ligne exigent leur classement en tant que telles.

Epoch Times emploie des salariés rémunérés à temps plein ou à temps partiel, ainsi que des auto-entrepreneurs et des collaborateurs indépendants, et nous pensons que les croyances d’une personne ne regardent qu’elle.

Epoch Times et NTD Television, bien qu’ils soient des médias apparentés, sont des entités juridiques entièrement distinctes. Nous sommes informés de l’émission de divertissement «Edge of Wonder», qui a été fondée par un ancien employé d’Epoch Times, mais The Epoch Times n’a aucun lien avec elle, comme l’indique clairement le site Web de l’émission.

Notre presse libre jouit de privilèges spéciaux dans notre société, comme le suggère le terme «Le quatrième état». Pour justifier cette position à part, la presse doit montrer qu’elle agit de manière responsable. En répondant à NBC, The Epoch Times cherche à défendre nos médias et, ce faisant, le rôle que la presse devrait jouer dans notre société.

Cordialement,

Stephen Gregory
Éditeur, éditions américaines

Cette lettre ouverte a été mise à jour le 20 juin 2019

Suivez Stephen sur Twitter: @StephenEpoch

 
VOIR AUSSI