Royaume-Uni : mal diagnostiqué, un jeune garçon décède d’une appendicite aiguë

Par Sarita Modmesaïb
24 mai 2024 12:57 Mis à jour: 24 mai 2024 12:57

Admis aux urgences pour des douleurs abdominales, le jeune garçon de 9 ans en est ressorti le lendemain avec un diagnostic de grippe. Il est mort quelques jours plus tard d’une septicémie.

Le 6 décembre 2022, Dylan Cope est conduit par son père aux urgences de l’hôpital de Cwmbran, au Pays de Galles, après que leur médecin généraliste ait diagnostiqué une suspicion d’appendicite, a rapporté la BBC il y a quelques jours.

Le garçon avait une note du médecin, mais il semble que l’infirmière en pédiatrie qui l’ait vue, Samantha Hayden, n’a pas examiné le document. « Le service était exceptionnellement débordé ce jour-là », a-t-elle déclaré au tribunal pendant le procès. En outre, l’infirmière a déclaré par la suite avoir demandé plusieurs fois à Dylan où était la douleur, et il a dit que c’était sur le côté gauche (ndlr. l’appendice se situe à droite de l’abdomen).

L’enfant a ensuite été vu par un médecin, probablement un chirurgien, rapporte le père de Dylan. Selon M. Cope, ce médecin était « calme, décontracté, détendu et confiant ». Le praticien « parlait d’une belle manière calme et rassurante » et « semblait très sûr de lui », concluant qu’il était « très peu probable qu’il s’agisse d’un problème d’appendice ». Cependant, M. Cope a précisé qu’il ne se souvenait pas que le médecin ait examiné physiquement Dylan.

Plus tard, un autre médecin serait apparu, annonçant que Dylan avait été testé positif à la grippe et que ses douleurs pouvaient provenir d’un « gonflement des glandes ». L’enfant et son père ont été renvoyés avec une brochure de conseil sur le rhume et la toux.

Dylan commençait « à se tordre » de douleur sur le canapé

Seulement, l’état du garçon ne s’est pas amélioré et, le 10 décembre, son père a dû rappeler les urgences, car Dylan commençait « à se tordre » de douleur sur le canapé.

De l’hôpital de Cwmbran, le jeune Dylan a été transféré à l’hôpital universitaire du Pays de Galles à Cardiff. Là, M. et Mme Cope ont été informés que Dylan souffrait d’un « choc septique irréversible, que ses organes étaient trop endommagés et qu’il n’y avait aucune chance de guérison ». Les parents de Dylan ont été informés que le maintien en vie devait être interrompu. Le médecin légiste principal, Caroline Saunders, a déclaré que Dylan était décédé le 14 décembre 2022 et que la cause première du décès était « un choc septique avec dysfonctionnement de plusieurs organes causé par une perforation de l’appendice ».

Avec sa petite bouille souriante, Dylan est décrit comme un jeune garçon « très aimant » qui aimait faire de la pâtisserie, de la lutte et du trampoline. Sa mère et son père, Corinne et Laurence Cope, ont déclaré : « C’était un personnage unique, un mélange de fougue et de sensibilité. » L’enquête suit son cours, énonce la BBC.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

EN CE MOMENT