Tonga: le variant Omicron a fait son apparition après l’éruption volcanique

Par Epoch Times avec AFP
10 février 2022 06:35 Mis à jour: 10 février 2022 06:36

Les îles Tonga ont affiché jeudi un bilan de 64 cas de Covid-19, soit un doublement en 24 heures pour ce pays longtemps préservé de la pandémie avant l’éruption d’un volcan en janvier et la venue de secours depuis l’étranger.

Le ministre de la Santé Saia Piukala a annoncé 31 nouveaux cas jeudi, un record pour les Tonga qui ne comptaient aucun cas avant l’éruption volcanique du 15 janvier.

Le variant Omicron a fait son apparition dans l’archipel

Les échantillons de tests envoyés en Australie ont confirmé que le variant Omicron hautement contagieux avait fait son apparition dans l’archipel, a expliqué M. Piukala.

Le confinement en vigueur dans le pays entrave le travail de secours déployés après l’éruption du Hunga Tonga-Hunga Ha’apai, plus puissante qu’une bombe atomique, selon des scientifiques.

Une mission d’aide des forces de défense australiennes arrive au port de Brisbane le 20 janvier 2022 à Nuku’alofa, Tonga. Photo par CPL Robert Whitmore/Force de défense australienne via Getty Images.

L’origine de la contamination reste incertaine, mais les regards se tournent vers les navires qui ont acheminé l’aide en provenance d’Australie, de Chine, de France, du Japon et de Nouvelle-Zélande, malgré des règles de quarantaine très strictes pour la livraison des produits.

87% des Tongiens ont reçu deux doses de vaccin

Les responsables militaires australiens ont assuré que le virus ne venait pas du HMAS Adelaide, qui comptait des cas de Covid-19 à son bord, assurant que le navire n’avait pas déchargé son aide humanitaire au port de Nuku’alofa, où le premier cas a été détecté.

Près de 87% des Tongiens éligibles ont reçu deux doses de vaccin, selon les statistiques de l’ONU.

Rupture du câble sous-marin de télécommunication

Les communications demeurent erratiques dans le royaume, l’éruption ayant provoqué la rupture du câble sous-marin qui relie les Tonga au reste du monde.

Tonga Cable Limited a assuré cette semaine que le bateau de réparation avait trouvé l’endroit de la rupture, mais que les dommages étaient plus importants qu’attendu. Le service ne devrait pas être rétabli avant le 20 février.

Des liens satellites de secours offrent une bande passante limitée et les communications internationales restent peu accessibles pour la plupart des 100.000 Tongiens.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.