Un nouveau type d’explosion a été découvert dans le Soleil – Elle pourrait être provoquée par une force extérieure

Par Anastasia Gubin - La Gran Epoca
19 décembre 2019 18:13 Mis à jour: 21 décembre 2019 06:08

L’Observatoire de dynamique solaire de la NASA a observé une explosion magnétique jamais vue auparavant par les astronomes, a rapporté la NASA le 17 décembre. L’événement suscite un grand intérêt parce qu’il peut avoir été provoqué de l’extérieur du Soleil.

Cette explosion s’est produite après la formation d’une grande boucle de matière solaire – habituellement appelée proéminence – qui a été projetée par une éruption de surface solaire.

Lorsque le matériau a commencé à retomber à la surface du Soleil, avant qu’il ne puisse le faire il a rencontré un enchevêtrement de lignes de champ magnétique. La pression sur ces lignes – qui sont des particules chargées qui circulent – a provoqué et forcé une explosion magnétique, a révélé la NASA.

Les scientifiques ont qualifié cette explosion d’explosion magnétique par reconnexion forcée. La formation d’une protubérance qui a écrasé certaines zones a forcé la reconnexion des lignes magnétiques, d’où l’explosion.

La reconnexion magnétique forcée, causée par une proéminence du Soleil, a été observée pour la première fois sur les images SDO suivantes de la NASA :

(Crédit vidéo : Centre de vol spatial Goddard de la NASA)

Le fouillis de lignes de champ magnétique du Soleil est invisible, mais elles affectent le matériau qui les entoure, constitué d’une soupe de particules ultra chaudes appelées plasma, selon la NASA. Ce qui se passe avec ce plasma et les explosions qu’il génère n’affecte pas seulement le Soleil, mais aussi le climat de notre planète et provoquent des tempêtes solaires et des tempêtes de rayonnement. Ils affectent également Mars et le reste des planètes, ainsi que l’ensemble du système solaire.

Les scientifiques ont pu étudier ce plasma solaire à partir de la couche externe de notre étoile, dans la couronne, en utilisant les observations de l’Observatoire de dynamique solaire de la NASA, ou SDO, et ont vu que les particules sont chauffées de 1 à 2 millions de kelvins, soit environ 1 à 2 millions °C.

Une reconnexion magnétique forcée, causée par une proéminence du Soleil, a été observée pour la première fois sur les images SDO suivantes de la NASA. (capture d’images vidéo du centre de vol spatial Goddard de la NASA)

Jusqu’à présent, des explosions spontanées avaient été observées dans des régions du Soleil où les conditions étaient propices à leur apparition, comme par exemple là où il y a la présence d’une mince couche de gaz ionisé provenant du Soleil ou d’un plasma capable de conduire faiblement le courant électrique nécessaire à leur apparition.

Explosion spontanée, aussi appelée explosion magnétique de reconnexion spontanée à la surface du Soleil (capture d’images vidéo du centre de vol spatial Goddard de la NASA).

Ces explosions spontanées ont été décrites comme des clics et des réalignements des lignes de champ magnétique emmêlées du Soleil et ont été appelées explosions de reconnexion magnétique. « Ils n’avaient jamais observé qu’une explosion de ceux-ci déclenchait une éruption à proximité », disent les astronomes.

Contrairement aux explosions spontanées, dans ce nouveau type d’explosion identifié comme une explosion magnétique forcée, l’événement pourrait se produire dans un plus grand nombre d’endroits, mais « il ne peut se produire que s’il y a déjà eu une éruption qui l’a déclenché ».

« L’éruption comprime le plasma et les champs magnétiques, les obligeant à reconnecter » ces lignes de champs magnétiques, qui sont les particules ionisées du Soleil avec des effets électriques.

Explosion forcée, également appelée explosion magnétique de reconnexion forcée à la surface du Soleil (capture d’images vidéo du centre de vol spatial Goddard de la NASA).

L’observation n’est pas passée inaperçue quant à son importance car, selon les chercheurs, elle confirme une théorie qui avait déjà été avancée il y a une décennie.

De plus, la compréhension de cette explosion magnétique, selon la NASA, « peut aider les scientifiques à comprendre un mystère clé au sujet de l’atmosphère du Soleil, à mieux prédire la météo spatiale, et peut aussi mener à de grands progrès dans la ‘fusion contrôlée’ (en laboratoire) et dans les expériences en laboratoire de plasma ».

Abhishek Srivastava, un scientifique solaire de l’Indian Institute of Technology (BHU) à Varanasi, en Inde, a déclaré que « c’était la première observation d’un moteur externe de la reconnexion magnétique » du Soleil, selon la publication de la NASA.

La nouvelle forme d’explosion n’avait jamais été vue directement, mais a été théorisée pour la première fois il y a 15 ans. Les nouvelles observations viennent d’être publiées dans l’Astrophysical Journal, a-t-il ajouté.

« Cela pourrait être très utile pour comprendre d’autres systèmes. Par exemple, les magnétosphères terrestres et planétaires, d’autres sources de plasma magnétisé, y compris les expériences de laboratoire où le plasma est très diffusif et très difficile à contrôler », a déclaré la NASA.

Éjection de masse coronale du Soleil dans l’espace. (« NOAA »)

Dans ce cas d’explosion forcée, la cause en était une proéminence. La NASA croit que les autres éruptions solaires, mieux connues sous le nom d’éruptions et d’éjections de masse coronale, qui se produisent pendant les tempêtes solaires, pourraient également causer une reconnexion forcée.

Comme ces éruptions sont à l’origine d’une météo spatiale qui, par ses rafales de rayonnement solaire, peut endommager les satellites autour de la Terre, la connaissance de la reconnexion forcée peut aider à mieux prédire quand les particules chargées à haute énergie du Soleil peuvent atteindre la Terre à grande vitesse. Il aide aussi à comprendre les événements causés à l’extérieur du Soleil qui pourraient l’amener à générer des explosions.

***

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.