Une étude identifie 45 produits chimiques potentiellement dangereux dans la poussière de nos maisons

Des chercheurs de l’Université George Washington ont compilé des données provenant d’échantillons de poussière domestique recueillis partout aux États-Unis. Ils ont trouvé 45 produits chimiques potentiellement toxiques utilisés dans plusieurs produits communs, comme le revêtement de sol en vinyle, les produits de soin personnel et de nettoyage, les matériaux de construction et les meubles.

Cette étude, intitulée Consumer Product Chemicals in Indoor Dust: A Qualitative Meta-Analysis of U.S. Studies (produits chimiques issus de produits de consommation retrouvés dans la poussière domestique : une méta-analyse qualitative d’études américaines), a été publiée le 14 septembre 2016 dans le journal Environmental Science & Technology.

L’étude a identifié 10 des produits chimiques les plus toxiques et a constaté que ceux-ci étaient présents dans 90 % des échantillons de poussière. Le produit chimique toxique le plus commun dans la poussière est le phtalate de diéthylhexyle (DEHP).

Le DEHP est souvent utilisé pour rendre des plastiques plus flexibles ; il est utilisé dans des produits comme les brosses à dents et l’emballage alimentaire. Le DEHP et d’autres produits chimiques de la même classe, les phtalates, peuvent interférer avec les hormones et peuvent également avoir un impact négatif sur le quotient intellectuel des enfants et causer des problèmes respiratoires. Le DEHP a été trouvé dans 100 % des échantillons.

Un autre produit chimique trouvé dans la poussière est l’agent cancérigène TDCPP, utilisé comme ignifuge dans les meubles, les produits de bébé et d’autres articles.

D’autres produits chimiques contenus dans les téléphones portables, les boîtes de pizza et de nombreux autres produits ont été trouvés. Les problèmes de santé liés à ces produits chimiques sont très variés et s’étendent des déficiences du système immunitaire aux problèmes digestifs.

Pour éviter des problèmes de santé causés par la poussière toxique, les chercheurs suggèrent de se laver les mains souvent à l’eau tiède et au savon ordinaire (pas avec des savons parfumés ou antibactériens), maintenir la poussière domestique au minimum en passant l’aspirateur avec un filtre à air à particules à haute efficacité (HEPA), de laver le plancher fréquemment et d’utiliser des produits plus sûrs.

Version originale : 45 Potentially Hazardous Chemicals Common in Household Dust: Study

 

 
VOIR AUSSI