À quoi ressemble le paradis? Le livre de 50 expériences de mort imminente d’un professeur à la retraite en donne un aperçu

Il n'y a pas de meilleur moment que maintenant pour maintenir la tradition et la moralité, car Dieu viendra très bientôt et "proclamera sa victoire", dit le professeur
Par Louise Chambers
2 septembre 2022 17:05 Mis à jour: 2 septembre 2022 17:05

Un professeur d’informatique à la retraite a rassemblé dans un livre les expériences de mort imminente (EMI) de 50 personnes.

Grâce à son expertise en matière de recherche, il a comparé leurs témoignages émouvants sur le paradis et l’enfer aux descriptions existantes de ce qui se trouve au-delà de nos vies mortelles, offrant aux lecteurs une image du paradis peut-être plus claire que jamais auparavant.

Jacques LaFrance, âgé de 83 ans, de Sand Springs, Oklahoma, a enseigné l’informatique pendant plus de 26 ans dans des collèges de l’Oklahoma et de l’Illinois, avant de prendre sa retraite en l’an 2000. Dans les années qui ont suivi, il s’est consacré à la recherche du paradis. Depuis lors, il consacre sa vie à partager la puissance de la foi à la fin des temps, l’éternité de la vie au-delà de ce monde terrestre, l’importance d’une vie droite et le désespoir tourmenté de l’enfer.

« J’ai été élevé par mes parents chrétiens de nom », a confié M. LaFrance à Epoch Times. « Je n’ai jamais douté de l’existence de Dieu ou de ma responsabilité envers lui. »

« Pendant plus de 200 ans, cette nation a été le phare de la lumière de Dieu dans le monde, a tenu les dictateurs en échec, a défendu la liberté et a rendu hommage à Dieu (…) mais au cours des 60 dernières années, la nation dans son ensemble s’est éloignée de l’idée de placer Dieu au centre de notre vie quotidienne, pour n’être plus qu’un enjeu secondaire, voire ne pas être un enjeu du tout.

« Les croyances religieuses sont méprisées au profit de la ‘sagesse’. (…) nous devons faire preuve de sagesse et d’endurance. »

Jacques LaFrance, professeur d’informatique à la retraite et auteur de Heaven Is Beyond Imagination (Avec l’aimable autorisation de Jacques LaFrance)

Le livre

M. LaFrance était un scout et a joint l’église méthodiste à la suggestion de son père. Il n’a jamais fumé ni consommé de drogues, d’alcool ou de caféine, bien que ses camarades le fassaient. Pourtant, ce n’est que pendant ses années d’université qu’il s’est consciemment consacré à la construction de sa relation éternelle avec Dieu.

« C’était il y a 65 ans », dit-il. « Depuis lors, Dieu s’est servi de moi pour encourager les gens, et m’a doté du don de comprendre et d’écrire beaucoup de choses. »

Son intérêt pour les représentations du paradis est né dans les années 1970 après la lecture de deux ouvrages : Return from Tomorrow de George Ritchie et Beyond Death’s Door du Dr Maurice Rawlings. Il a acheté et lu 14 autres livres sur les témoignages oculaires du paradis, ouvrant la voie à son propre projet quatre décennies plus tard.

C’est après avoir donné un cours d’été pour son pasteur que M. LaFrance a décidé de commencer à partager certains de ses témoignages préférés. « Les participants ont tellement apprécié le cours que je me suis dit que je pourrais le refaire, se souvient-il, mais je ne voulais pas avoir à transporter 16 livres et à lire des passages de chacun d’eux, alors j’ai décidé de copier les passages que j’utilisais. Le fichier est devenu assez gros, et j’ai eu l’idée que cela pourrait faire un livre. »

M. LaFrance a commencé à écrire en 2015. Après deux essais auprès de petits éditeurs, il a élargi son projet pour inclure 50 témoignages et, en 2020, il a publié son livre, Heaven Is Beyond Imagination, via Kindle Direct Publishing. Il considère son travail comme un effort inspiré par la foi qui donne « une description plus complète » de ce que Dieu veut bien que les gens sachent.

M. Jacques LaFrance avec son épouse, Sidney Janzen (Avec l’aimable autorisation de Jacques LaFrance)

Le trône de Dieu

L’auteur pense que le plus ancien témoin oculaire cité dans son livre est Eunice, une patiente âgée du médecin et auteur Reggie Anderson. Eunice était sexagénaire lorsqu’elle est morte momentanément après une crise cardiaque. Le plus jeune témoin oculaire est Colton Burpo, qui avait 3 ans au moment de son expérience et 4 ans quand il a commencé à en parler.

Parmi les 50 récits de témoins oculaires concernant le paradis, nombreux sont ceux qui comportent des détails similaires : mention d’une lumière vive, de chaleur et du sentiment d’être aimé. Beaucoup décrivent des personnages, des meubles et des dimensions qui se ressemblent étrangement les uns les autres.

Une image commune est celle du trône de Dieu.

« Le trône peut être vu de partout au paradis. Plusieurs marches mènent au trône et il y a d’énormes colonnes, trop nombreuses pour être comptées. Elles ont toutes une importance prophétique. Des centaines et des milliers de personnes sont là, rendant gloire à Dieu. Tout le monde au paradis veut visiter le trône », a-t-il expliqué.

Racontant les expériences des témoins oculaires, M. LaFrance a ajouté : « Colton Burpo a dit que le trône est ‘vraiment, vraiment grand’, [tandis que] Oden Hetrick a dit que c’est un ‘grand bâtiment rond d’environ 480 km de diamètre et 1290 km de hauteur au centre de la ville’. »

Richard Sigmund a dit de Dieu : « Je pouvais dire qu’il y avait un Être sur le trône, mais il était couvert d’un nuage de gloire qui rayonnait de lui. La gloire de Dieu était un feu dévorant, enveloppant, dans lequel Il demeurait. Elle entourait l’Être sur le trône. »

Heaven Is Beyond Imagination : la dernière version reliée du livre, publié en 2022 (Avec l’aimable autorisation de Jacques LaFrance)

Le ciel est la création parfaite de Dieu

Dans l’un des chapitres du livre, « La physique du ciel », M. LaFrance examine les récits de témoins oculaires du paradis en fonction de ce qu’il sait de la physique terrestre. C’était l’un de ses chapitres préférés à écrire.

Il explique : « Il est clair pour moi, d’après tous ces témoignages, que le paradis céleste n’est pas fait d’atomes et de molécules comme cet univers et la Terre ; rien ne meurt ou ne se désintègre pas là-bas. L’eau du ciel n’est clairement pas H2O, car elle se comporte de manière très différente. »

« La gravité est différente (…) une personne a dit qu’elle ne marchait pas vraiment comme sur Terre, mais qu’elle ‘glissait sur le sol’. D’autres ont parlé de marcher comme nous le faisons sur Terre, mais nous ne sommes pas attachés au sol et pouvons flotter dans l’air quand nous le voulons. Les lois physiques du ciel sont très différentes de celles qui régissent cet univers. »

Comme implication secondaire de ses conclusions sur la physique du paradis céleste, M. LaFrance affirme que son corps terrestre, fait de molécules, étant sujet à la décomposition, ne serait d’aucune utilité dans l’au-delà. Il s’aventure plutôt à dire que son « corps de résurrection » pourrait être celui qu’il habite au moment où son esprit quitte son corps physique à la mort.

Le paradis céleste n’est « pas dans cet univers », insiste M. LaFrance, mais il doit y avoir un lien unique entre la Terre et le ciel, puisque « les anges vont et viennent tout le temps » et que nous passons d’un endroit à l’autre lorsque notre vie terrestre est terminée.

« Le ciel est la création parfaite de Dieu », a-t-il dit.

L’édition originale du livre de poche, publiée pour la première fois au début de 2021 (Avec l’aimable autorisation de Jacques LaFrance)

Le choix : le paradis ou l’enfer

Le livre de M. LaFrance détaille également les témoignages de témoins oculaires de l’enfer.

« Les gens choisissent l’enfer en choisissant de vivre leur vie à leur manière, en dehors de Dieu, peu importe à quel point cette manière est ‘bonne’ selon leurs propres critères », a-t-il dit.

« Une personne s’y est retrouvée lorsqu’elle est morte sur la table d’opération et qu’elle était sur le point d’être torturée par de mauvais démons. Il a dit : ‘Je n’ai rien à faire ici, je suis quelqu’un de bien’, mais les démons ne l’ont pas lâché et il a crié : ‘Que Dieu m’aide !’ Puis, il est revenu dans son corps avec tout le personnel de l’hôpital qui s’occupait de lui. Il a immédiatement voulu se faire baptiser, mais il a dû attendre d’être sorti de l’hôpital. »

Un autre témoin, l’ancien athée B. W. Melvin, travaillait à l’extérieur de Tucson par une journée très chaude lorsqu’il a bu un grand verre d’eau contaminée. Il a contracté le vibrion cholérique et est tombé gravement malade. Il a fait une expérience extracorporelle et se souvient avoir voyagé dans un « tunnel extrêmement sombre » vers une « lumière stupéfiante ». « Il s’est avéré que c’était un homme en robe blanche, et on lui a dit que c’était Jésus », a dit M. LaFrance.

« [M. Melvin] savait que son destin semblait scellé. Il était sans excuse. Il a vu une horreur indescriptible, a senti une odeur extrêmement putride et a ressenti une chaleur intense. Il a entendu des cris horrifiés et a vu des gens être torturés dans des cages. Il était terrifié et ressentait un désespoir éternel jusqu’à ce que Jésus vienne le sortir de là. »

Se réveillant à l’hôpital, M. Melvin renonce à son athéisme et se tourne vers Dieu.

M. LaFrance conclut que l’enfer est tout le contraire du paradis ; c’est la peur, l’obscurité et la douleur tandis que le paradis est la paix, la lumière et la guérison.

« Il y a plus de gens en enfer qu’au paradis », dit-il. « Ils sont dans des cages (cellules) ou des fosses de feu ou les deux. Ils sont constamment tourmentés et blessés par des démons. Ils ne peuvent pas mourir puisqu’ils sont déjà morts, donc la souffrance ne s’arrête jamais. Ils sont brûlés vifs dans le feu, seulement pour que la chair revienne et soit brûlée à nouveau. »

« Beaucoup sont tourmentés avec les mêmes tourments qu’ils ont infligés à autrui dans la vie. Un visiteur a vu un officier allemand des S.S. qui, dans la vie, aimait tourmenter les autres. En enfer, il a fait encore et encore l’expérience d’être abattu en tenant un bébé dans ses bras, d’être violé et sodomisé, d’être brûlé dans le feu, d’être orphelin et tous les autres tourments qu’il avait infligés aux [autres]. »

M.Jacques LaFrance (Avec l’aimable autorisation de Jacques LaFrance)

Rapprocher les gens de Dieu

L’auteur affirme que tous les témoins oculaires cités dans son livre ont été transformés par leur rencontre personnelle avec l’au-delà. Ils ont tous une appréciation plus profonde de Dieu et de ce qu’il a fait pour eux, ils ont tous de nouvelles priorités en accord avec ce qui est « éternellement important » et, dans certains cas, ils sont plus sensibles à la présence de Dieu dans leur vie.

La rédaction de son livre a rapproché M. LaFrance de Dieu, et son livre a eu un impact similaire sur ses lecteurs.

« Je reçois constamment des commentaires favorables », a-t-il mentionné. « Certains, notamment ceux qui ont perdu un être cher récemment, ont été exceptionnellement touchés par ce qu’ils ont lu sur le paradis céleste, leur futur foyer. »

MLaFrance, qui publie régulièrement des messages sur Facebook et sur son site web, Heaven Unveiled, constate que ce sont surtout des personnes croyantes qui lisent son livre. Mais il aimerait beaucoup entendre parler de non-croyants qui trouveraient la foi après avoir lu des témoignages aussi forts sur le paradis et l’enfer. Il pense qu’il n’y a pas de meilleur moment que maintenant pour s’efforcer d’être accepté au paradis et s’engager dans un dialogue axé sur la foi.

« Maintenant, nous assistons à des tentatives de la part des personnes au pouvoir de supprimer les libertés garanties par la Constitution en faveur de l’interdiction de toute critique du parti au pouvoir et de toute objection à leur politique », a-t-il dit. « Maintenant, la prière publique, la reconnaissance de la souveraineté de Dieu, n’est pas encouragée. Le plan de Dieu pour une vie juste a été remplacé par une définition humaine (gouvernementale) de ce qui est juste et moral. »

« Il y aura des privations, mais Dieu a promis de prendre soin de son peuple pendant cette période. Nous devons apprendre à lui faire confiance. »

M. LaFrance croit que Dieu viendra très bientôt et « proclamera sa victoire ». « Le monde entier (sauf Son peuple) se lamentera, car il saura soudain qu’il a servi le mauvais esprit et qu’il a perdu gros », a-t-il conclu.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.