Affaire Delphine Jubillar : le mari reste en prison

Par Epoch Times avec AFP
5 juillet 2022 10:45 Mis à jour: 5 juillet 2022 11:23

Cédric Jubillar, soupçonné d’avoir tué sa femme Delphine, disparue fin 2020 dans le Tarn restera en prison, la justice a confirmé le 4 juillet le maintien de sa détention.

Au cours d’une audience à huis clos, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Toulouse a suivi l’avocat général qui avait demandé le 28 juin le maintien en détention de ce peintre-plaquiste âgé de 34 ans qui se dit innocent.

Delphine Jubillar, infirmière dans une clinique d’Albi, alors âgée de 33 ans, a été vue pour la dernière fois dans la soirée du 15 décembre 2020, dans sa maison de Cagnac-les-Mines, le village proche d’Albi où elle vivait avec son mari et ses deux enfants.

Cédric Jubillar a rapidement fait figure de principal suspect pour les enquêteurs. Il avait été mis en examen pour homicide volontaire en juin 2021 et emprisonné, à l’isolement, dans la maison d’arrêt de Seysses, près de Toulouse.

Son maintien en détention vise notamment à éviter d’éventuelles pressions sur des témoins ou la disparition de preuves. Les recherches se poursuivent sur le terrain pour tenter de retrouver le corps de sa femme.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.