Des archéologues découvrent une peinture de kangourou vieille de 17.000 ans

Par Jessie Zhang
25 février 2021 18:12 Mis à jour: 7 avril 2021 22:09

Une peinture rupestre australienne dont la datation est estimée à environ 17 300 ans nous permet d’en apprendre plus sur l’humanité des temps les plus reculés. Elle est l’œuvre d’art se trouvant sur une paroi rocheuse la plus ancienne d’Australie connue à ce jour.

Des chercheurs de l’Université de Melbourne (UM) et de l’Université d’Australie de l’Ouest (UWA) ont trouvé le kangourou peint par les ancêtres du peuple balanggarra de la région du nord-est du Kimberley en Australie-Occidentale.

Les résultats ont été publiés le 22 février dans Nature Human Behaviour et font partie du plus grand projet de datation d’art rupestre du pays.

Pour calculer son âge, les archéologues ont travaillé avec les propriétaires de la caverne en utilisant la datation au carbone 14 à partir de l’âge des nids de guêpes se trouvant au-dessus de la peinture.

Peinture d’un kangourou datant de 17 100 à 17 500 ans réalisée à partir des nids de guêpes au dessus de la peinture. (Fourni par l’Université d’Australie de l’Ouest)

L’archéologue de l’Université d’Australie de l’Ouest (UWA), Sven Ouzman, a déclaré que la peinture rupestre représente une chance inestimable d’en comprendre davantage sur l’histoire de la culture autochtone.

« Cette représentation de kangourou ressemble beaucoup aux peintures rupestres des îles d’Asie du Sud-Est qui datent de plus de 40 000 ans, ce qui pourrait suggérer un lien culturel et une piste encore plus ancienne pour l’art rupestre en Australie », a déclaré M. Ouzman à l’AAP.

« En datant l’art rupestre avec plus de précision, nous pouvons mieux comprendre comment les Aborigènes ont vécu depuis leurs origines jusqu’à maintenant, à partir de l’art rupestre encore pratiqué aujourd’hui et sur la manière dont le pays était géré. »

« En effet, cette peinture rupestre nous fait reconsidérer ce que signifie être ‘Australien’, en combinant l’histoire personnelle de chacun avec la façon de diriger le pays telle que les Aborigènes la concevaient. »

Les chercheurs estiment que les premiers humains sont arrivés en Australie il y a au moins 65 000 ans. L’art rupestre aborigène connu a été daté à environ 30 000 ans, bien que l’art, dont la datation reste inconnue à ce jour, soit probablement beaucoup plus ancien.

« Nous n’avons pas l’art [daté], mais nous avons trouvé les outils qui ont été utilisés pour faire cet art… il y a près de 50 000 ans », a déclaré l’archéologue anthropologue Bruno David.

Cette découverte intervient alors que des archéologues indonésiens ont découvert la plus ancienne peinture d’art rupestre au monde, dont on pense qu’elle date d’il y a 45 500 ans, rapporte la BBC. L’image, qui représente un cochon sauvage encore indigène dans la région aujourd’hui, a été trouvée dans la grotte de Leang Tedongnge, dans une vallée isolée de l’île de Sulawesi.

Maxime Aubert, le co-auteur du reportage sur la peinture, a déclaré que cette peinture avait été créée par des humains qui ressemblaient beaucoup à ceux d’aujourd’hui.

« Les gens qui l’ont fait étaient tout à fait modernes ; ils étaient comme nous. Ils avaient toutes les compétences et les outils nécessaires pour faire n’importe quelle peinture qui leur plaisait de réaliser », a déclaré M. Aubert.

Comme les archéologues australiens, M. Aubert a également utilisé un dépôt de la peinture pour en estimer sa date de création.

Il a expliqué qu’il avait utilisé la datation par isotopes de la série Uranium à partir d’un dépôt de calcite de la peinture pour se rapprocher de la date et en a conclu que le dépôt datait d’au moins 45 500 ans.

« Mais il pourrait être beaucoup plus ancien, car la datation que nous utilisons concerne uniquement la calcite se trouvant au-dessus de la peinture », a-t-il ajouté.

La région de Kimberley et la province indonésienne de Sulawesi sont réputées pour posséder certaines des collections d’art rupestre les plus prolifiques et les plus anciennes du monde, datant de dizaines de milliers d’années.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.