Didier Raoult et l’hydroxychloroquine : l’Ordre des médecins lui impose un « blâme », une « victoire » selon sa défense

Par Epoch Times avec AFP
4 décembre 2021 07:06 Mis à jour: 4 décembre 2021 11:21

Le professeur Didier Raoult a été sanctionné vendredi à Bordeaux d’un « blâme » par la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins pour avoir enfreint le code de déontologie médicale en promouvant l’hydroxychloroquine contre le Covid-19, maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois).

Pour Me Fabrice Di Vizio, l’avocat de Didier Raoult, il s’agit en fait d’« une belle victoire pour la défense » et « pour la paix sociale », a-t-il tweeté.

« Aujourd’hui Didier Raoult a reçu une tape sur les doigts, on est loin du Didier Raoult dangereux, assassin et toutes ces autres conneries racontées depuis un an » a-t-il ajouté.

Plainte déposée par l’Ordre des médecins 

Depuis fin 2020, l’infectiologue marseillais âgé de 69 ans était visé par deux plaintes déposées par l’Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône et le conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom).

Il lui était reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine pour traiter le Covid-19, « sans données scientifiques établies », avait affirmé la rapporteure de la chambre disciplinaire lors de l’audience le 5 novembre à Bordeaux.

Il était aussi accusé d’avoir pris des « risques inconsidérés » en soignant des patients avec ce traitement « non éprouvé par la science », avait-elle ajouté.

Présent début novembre devant la chambre par « respect pour cette institution », Didier Raoult, à la retraite depuis le 31 août comme professeur d’université praticien hospitalier, s’était estimé « pas concerné » par d’éventuelles « sanctions ».

Il avait défendu « la réussite » de son traitement conjuguant hydroxychloroquine et azythromicine pour traiter les malades du Covid-19, malgré l’absence d’effet prouvé aujourd’hui encore.

Visé par plusieurs enquêtes

En plus de cette procédure, le professeur Raoult est visé, avec l’IHU qu’il a créée en 2011, par plusieurs autres enquêtes sur les conditions dans lesquelles l’institut a conduit ses études autour du Covid-19.

 


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.