Éduquer les garçons pour qu’ils deviennent de vrais hommes

Par Annie Holmquist
29 septembre 2022 22:53 Mis à jour: 29 septembre 2022 22:53

Si vous êtes une jeune femme et que vous pensez au mariage – ou même si vous êtes parent ou grand-parent d’une jeune femme – vous vous êtes probablement posé une fois ou l’autre la question suivante : « Où sont tous les bons hommes ? »

Certes, les hommes ne manquent pas, mais il ne semble plus y avoir de « vrais hommes », ceux qui embrassent la masculinité ainsi que le rôle de protecteur et de soutien de famille qui l’accompagnent traditionnellement.

Comme l’a fait remarquer une femme sur Reddit il y a quelques mois, « chaque fois que je vais à un rendez-vous, je découvre que la personne assise en face de moi est un homme moderne, efféminé et faible ».

Mettre l’accent sur le fait que beaucoup d’hommes aujourd’hui sont faibles n’a pas pour objectif de les dénigrer. En effet, le fait de dénigrer et de démolir la gent masculine est probablement l’une des nombreuses raisons pour lesquelles ils se sont féminisés, en plus de l’environnement douillet dans lequel ils ont été élevés.

Nous devrions nous tourner vers l’avenir et veiller à ce que les garçons d’aujourd’hui deviennent les hommes de demain, prêts à diriger, à travailler dur et à élever leur propre famille.

Mais par où commencer ?

Alors que de nombreux membres de la gent masculine deviennent de plus en plus efféminés, les modèles de virilité traditionnels diminuent. Mais un regard sur le passé nous donne quelques indices utiles pour savoir comment élever les garçons d’aujourd’hui afin qu’ils deviennent les vrais hommes de demain.

J’ai trouvé l’un de ces modèles dans une publication de 1886 intitulée Items of Interest (Eléments d’intérêt), Vol. 8. » Sous le titre « Don’t Undervalue the Boy » (Ne sous-estimez pas le garçon), on trouve un plan de développement pour l’éducation des hommes qui est toujours d’actualité.

Faites confiance aux jeunes garçons

Les adultes ont tendance à traiter les petits garçons comme des bébés bien plus longtemps qu’ils ne le devraient. Faites savoir aux garçons que vous les considérez comme des individus dignes de confiance, et non comme des créatures impuissantes qui ne peuvent rien faire correctement.

Comme le décrit Items of Interest, « une bonne dose de confiance, des mots d’encouragement et des conseils, ainsi que lui faire comprendre que vous lui faites confiance à bien des égards, contribuent à faire de lui un homme bien avant qu’il ne le soit, que ce soit en termes de stature ou d’âge. »

L’une des meilleures façons d’accroître la confiance d’un jeune garçon en lui-même – et votre confiance en lui – est de lui confier des responsabilités de plus en plus grandes. Laissez le faire du vélo sur des distances de plus en plus grandes, laissez le faire une course pour vous, demandez lui de s’occuper d’un projet de réparation à la maison – quoi que ce soit, assurez vous de le laisser aller et de lui donner une chance de déployer ses ailes.

Ensuite, restez à l’écart et laissez-le vous étonner de la façon dont il a assumé ses responsabilités.

Encouragez la curiosité

Les garçons ont un penchant naturel pour l’investigation, les articles d’intérêt, et lorsque nous ignorons ce penchant, nous manquons une énorme opportunité de les aider à apprendre et à grandir. L’une des meilleures façons d’y parvenir est de répondre volontiers à leurs questions. « Si vous ne leur expliquez pas les choses qui les rendent perplexes, vous les obligez à faire de nombreuses expériences avant de les découvrir », explique la publication.

En d’autres termes, les adultes qui sont prêts à répondre aux questions d’un garçon l’empêcheront probablement de s’attirer des ennuis, ce qui leur évitera bien des maux de tête !

Laissez-les travailler de leurs mains

Aujourd’hui, nous avons peur de laisser les enfants utiliser des équipements qui pourraient leur causer des coupures ou des accidents. Mais donner à un jeune garçon des outils pour travailler, ne serait-ce qu’un simple marteau et des clous, lui permet de construire son stock de connaissances tout en lui apprenant un caractère précieux et une vision de ce qu’il peut faire dans le futur. Comme l’explique « Items of Interest » :

« Donnez lui des outils, et laissez le découvrir par lui-même s’il a ou non un goût pour la mécanique…» Si un garçon découvre qu’il peut fabriquer quelques articles de ses mains, cela tend à l’inciter à compter sur lui-même. Et la planification qui est nécessaire pour l’exécution du travail est une discipline et une éducation de grande valeur pour lui.

« Le bien-être et le bonheur futurs d’un garçon dépendent de l’environnement de sa jeunesse. Lorsqu’il arrive à la période de sa vie où il doit choisir un métier ou un secteur d’activité, il est très important qu’il ne fasse pas de faux pas. Et si dans sa jeunesse il a cultivé un goût pour une branche particulière, le choix d’une profession ou d’une entreprise sera plus facile. »

Ne supposez pas qu’il est votre « mini-moi »

Les parents souhaitent naturellement que leurs enfants suivent leurs traces. Un tel désir est acceptable, mais seulement tant qu’il ne les amène pas à penser que leur fils s’intéressera ou non à une certaine activité simplement parce que ses parents s’y intéressent ou non.

« Items of Interest » explique : « Ne le découragez pas, comme les parents ont tendance à le faire, en lui disant : « Oh, il ne te sert à rien d’essayer de faire quelque chose avec des outils. Je n’ai jamais eu de goût dans ce domaine, et bien sûr, tu n’en as pas non plus. » »

Ces points semblent simples et directs, mais à une époque où les enfants sont enveloppés dans des bulles où ils sont surprotégés, placés devant un téléphone ou un jeu vidéo pour se divertir, ou encouragés à changer de sexe, l’idée de permettre aux garçons d’apprendre et de grandir à l’ancienne semble nouvelle – voire effrayante.

Ce qu’il faut retenir, cependant, c’est que des temps difficiles sont probablement à venir. Et les temps difficiles exigent de vrais hommes qui peuvent aller de l’avant et être maîtres de ces situations complexes.

Pourquoi ne pas préparer votre fils à être l’un des rares vrais hommes qui seront prêts à affronter ces périodes compliquées ? Ce faisant, il pourra consacrer son énergie à guider les autres à travers ces moments difficiles, au lieu d’essayer simplement de se regarder et de prendre soin de lui-même.

Et cela semble être une victoire, non seulement pour votre fils, mais aussi pour d’innombrables autres personnes.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.