La Chine confine le troisième port de commerce mondial au risque de perturber l’approvisionnement international

Par Shawn Lin
13 janvier 2022 05:53 Mis à jour: 13 janvier 2022 07:09

La ville industrielle chinoise de Ningbo, qui abrite le troisième plus grand port à conteneurs du monde, est confinée en raison d’une récente prolifération de Covid-19. Selon les spécialistes, ces mesures de confinement entraîneront une perturbation accrue de la chaîne d’approvisionnement mondiale.

Selon le média d’État chinois Global Times, la ville de Ningbo, dans la province du Zhejiang, est en confinement, au moins 23 cas du virus du PCC ayant été détéctés. L’épidémie se serait concentrée dans le district de Beilun, la zone centrale du port de Ningbo. De nombreux chauffeurs de camion locaux et des membres essentiels du personnel portuaire sont donc confinés.

Du fait d’une politique « dynamique du zéro Covid », le district de Beilun se trouve sous confinement d’urgence de niveau I depuis le 1er janvier, 16 h 30, soit immédiatement après la confirmation de plusieurs cas de virus du PCC.

Selon la Commission nationale de la santé de Chine, les zones où l’épidémie s’est déclarée ont été divisées en zones fermées, zones contrôlées ou zones de prévention en fonction du niveau de risque de transmission. Elles suivent donc des protocoles différents.

Actuellement, les zones fermées et contrôlées du district de Beilun couvrent 4,66 km2 et abritent 37 000 personnes. Les personnes se trouvant dans la zone fermée sont placées en quarantaine complète, il leur est strictement interdit de quitter leur domicile, tous les commerces sont fermés et les produits de première nécessité sont livrés à domicile. Les zones contrôlées n’autorisent que le personnel essentiel à entrer, et non à sortir, suivant le protocole « ne pas sortir sauf si nécessaire ».

Le port de Ningbo-Zhoushan est le deuxième plus grand port à conteneurs de Chine et le troisième au monde. Il a enregistré un débit de 1,1 milliard de tonnes de marchandises pendant trois années consécutives. Le district de Beilun est la zone centrale du port de Ningbo-Zhoushan, et ses zones fermées et contrôlées se trouvent près des terminaux de fret.

Ningbo Marine, une société chinoise de transport de marchandises, a déclaré que le confinement a un impact considérable sur les importations et les exportations à court terme dans la zone portuaire de Beilun et dans l’ensemble du port de Ningbo-Zhoushan. En effet, le personnel essentiel du port et les conducteurs de camions sont confinés. En outre, dans les zones fermées les principales routes entrant et sortant de la ville portuaire sont temporairement bloquées, ainsi que de nombreuses autoroutes et voies d’accès aux terminaux.

Selon la chaîne d’information locale de Ningbo, le district de Beilun compte plus de 20 000 camions, mais seuls 7 600 d’entre eux ont reçu des laissez-passer spéciaux pour entrer et sortir du port.

Selon le rapport, le fait de confiner l’industrie du camionnage dans le district de Beilun affectera non seulement le commerce extérieur et le transport de marchandises, mais aussi le transport maritime et la logistique de toute la province du Zhejiang.

Les contrôles anti-Covid du Parti communiste chinois placent les personnes qui ont visité une ville à risque moyen ou élevé dans les deux dernières semaines dans une catégorie spéciale. En même temps, les personnes répondant à ce critère doivent se soumettre, dans la plupart des régions chinoises à un confinement de 14+7 jours.

Bien que le confinement des grandes villes chinoises pour lutter contre les épidémies suscite l’inquiétude de nombreuses sociétés de fret et de commerçants dans le monde, les ports du district de Beilun à Ningbo restent pour la plupart opérationnels. En outre, la ville de Ningbo a pris des contre-mesures spécifiques pour assurer le fonctionnement continu de ses ports malgré les revers.

Le site d’information chinois sur le fret One Shipping a fait savoir que les entreprises chinoises de commerce extérieur, d’expédition de fret et de logistique doivent se préparer à la « pire des situation », car les retards et la congestion du fret vont être inévitables et auront probablement un effet domino sur les principaux ports et marchés du monde entier.


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.