Le film d’Anne Heche sur le trafic sexuel sera diffusé malgré son récent décès

Par Mimi Nguyen-ly
15 août 2022 12:27 Mis à jour: 15 août 2022 12:27

Malgré la nouvelle de l’accident de voiture dans lequel Anne Heche a trouvé la mort, la diffusion du nouveau film sur le trafic sexuel sera maintenue.

La première de « Girl in Room 13 » reste prévue pour le 17 septembre, selon Lifetime Movie Network, la société de production qui a réalisé le film.

Selon Lifetime, Anne Heche incarne dans le film une mère à la recherche de sa fille victime du trafic d’êtres humains, et « découvre le monde sombre du trafic d’êtres humains et les statistiques choquantes sur ses nombreuses victimes et complices inattendus ».

Anne Heche, lauréate d’un Emmy Award, devait initialement participer au débat sur le film lors de la conférence de presse en ligne organisée par la Television Critics Association le 11 août, mais elle a été hospitalisée lorsque sa Mini Cooper bleue a percuté une maison de Los Angeles le matin du 5 août et a pris feu.

Le 11 août, Anne Heche, 53 ans, était en état de mort cérébrale et sous assistance respiratoire, en attendant d’être évaluée pour un don d’organe, elle a été déclarée morte le 12 août.

Au cours du débat, Amy Winter, vice‑présidente exécutive et responsable de la programmation de la chaîne Lifetime, a demandé aux journalistes de « s’abstenir gentiment de poser des questions sur son état de santé », rapporte Deadline.

« Comme beaucoup d’entre vous le savent, Anne est toujours dans un état critique et nous tous, ici à Lifetime, sommes profondément inquiets pour elle et pour toutes les personnes concernées. Nous espérons que ses amis et sa famille resteront forts durant cette période difficile », a déclaré Mme Winter le 11 août.

« Vous savez, tout autant que nous, que nous vous demandons de bien vouloir vous abstenir de vous enquérir de son état de santé », a‑t‑elle ajouté. « Ce projet est important pour Anne, ainsi que pour chacun d’entre nous. Nous avons tous cherché à réaliser un film qui permette d’attirer l’attention sur ce problème épouvantable que constitue le trafic sexuel humain. »

« Nous espérons que ce film vous aura touché et que vous serez tout aussi inspiré qu’Anne pour nous apporter votre aide dans le cadre de notre mission destinée à mettre fin à la violence contre les femmes. Merci pour votre soutien et vos questions sur le film. »

Au cours d’une réunion, la réalisatrice Elisabeth Rohm a confirmé que le tournage du film s’était achevé. Sa sortie est prévue pour le mois de septembre. Mme Rohm a affirmé qu’Anne Heche avait « réalisé une performance phénoménale » dans le film.

La Département de la police de Los Angeles a annoncé le 12 août avoir fini l’enquête portant sur  son accident.

« À partir d’aujourd’hui, aucune autre démarche ne sera engagée dans le cadre de cette affaire », a déclaré le Département. « Toutes les informations ou tous les dossiers demandés avant la tournure des événements seront recueillis au fur et à mesure de leur arrivée pour des raisons de formalités et inclus dans le dossier global. Lorsqu’une personne soupçonnée d’un crime décède, nous ne la soumettons pas à l’examen du dossier. »

Les enquêteurs ont déclaré avoir trouvé des stupéfiants dans le sang de l’actrice.

Dans une déclaration obtenue par Deadline le 11 août, un représentant de la famille de Heche a expliqué qu’en raison de l’accident, l’actrice « a subi une grave lésion cérébrale anoxique et demeure dans le coma, dans un état critique ».

« Elle a choisi depuis longtemps de faire don de ses organes et elle est maintenue sous assistance respiratoire pour déterminer si certains sont viables. »

« Anne avait un cœur énorme et touchait tous ceux qu’elle rencontrait par son esprit de générosité. Au‑delà de son extraordinaire talent, elle considérait que répandre la bonté et la joie était l’œuvre de sa vie – en particulier faire bouger les choses pour faire accepter les personnes que l’on aime. On se souviendra d’elle pour son honnêteté et son courage. Sa lumière nous manquera énormément », peut‑on lire dans le communiqué.

L’Associated Press a contribué à cet article.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.