Livret A : alors que leur enfant est décédé, des frais de succession sont prélevés lors de la clôture du compte

Par Léonard Plantain
14 mai 2022 13:25 Mis à jour: 14 mai 2022 13:25

Il y a quelques jours, les parents de Léo, mort à 8 ans des suites d’un cancer en 2021, ont été facturés de 138 euros pour la fermeture du livret A de leur fils. Depuis, ils ont été remboursés par l’établissement bancaire, mais le prélèvement automatique choque.

L’année dernière, Elodie et Phillipe ont perdu leur enfant Léo, âgé de seulement 8 ans, des suites d’un cancer. Une disparition douloureuse à laquelle s’est récemment ajoutée l’incompréhension d’une mesure bancaire. En effet, pour clôturer le livret A de leur enfant, 138 euros de frais de succession leur ont été appliqués, a rapporté Nice Matin.

Depuis, même s’ils ont été remboursés, Elodie et Phillipe dénoncent une pratique inhumaine et militent « pour que les frais bancaires ne soient plus prélevés en cas de décès d’un enfant », a rapporté France 3 Régions.

« Ils nous avancent l’argument d’un automatisme informatique », a indiqué Phillipe après avoir contacté sa banque. Mais pour lui, « il faudrait un peu plus d’humain que d’informatique pour gérer ce genre de dossiers sensible », a-t-il partagé auprès de RTL.

« Il y a énormément de parents qui se sont retrouvés confrontés à des frais variables. Nous réclamons un texte de loi qui interdise ces pratiques inacceptables pour toutes les banques », a de son côté déclaré Eva pour la vie, une association qui vient en aide aux familles d’enfants atteints d’un cancer.

Désormais, malgré le geste commercial de leur banque, Élodie et Phillipe espèrent que les choses évolueront dans le bon sens : « On pensait mettre un coup de projecteur sur un prélèvement injustifié et que les établissements bancaires feraient une démarche plus générale pour changer le système. Mais aujourd’hui, ça ne reste qu’un geste commercial à titre individuel. Tous les parents vont devoir faire cette démarche. Ce n’est pas ce que l’on voulait », a partagé Élodie.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.