L’OMS nomme une scientifique adepte des mesures extrêmes pour diriger son groupe consultatif sur le Covid

Par Allen Zhong
29 juillet 2022 15:21 Mis à jour: 29 juillet 2022 15:56

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a nommé une scientifique du Parti communiste britannique à la tête de son « Groupe consultatif technique sur les connaissances comportementales et la science pour la santé ».

Susan Michie, 67 ans, est professeur de psychologie de la santé à l’University College London.

Elle est également un des principaux membres du « Groupe consultatif scientifique pour les urgences » (Scientific Advisory Group for Emergencies, SAGE) du gouvernement britannique, un groupe qui conseille le gouvernement britannique sur la gestion de la pandémie du Covid.

« Félicitations au professeur Susan Michie pour sa nomination à la présidence du Groupe consultatif technique de l’OMS sur les connaissances comportementales et la science pour la santé », a écrit le département de psychologie et des sciences du langage de l’université dans un message sur les médias sociaux.

Le port du masque devrait être maintenu « pour toujours »

Le Pr Michie, membre du Parti communiste britannique  (CPGB) depuis 41 ans, est connue pour ses opinions controversées sur le port du masque pendant la pandémie de Covid‑19.

Lors d’une interview avec Channel 5 News, elle a déclaré que le port du masque devrait être maintenu pour toujours.

« Et la troisième chose est le comportement des gens. C’est‑à‑dire le comportement de distanciation sociale, de (…) s’assurer qu’il y a une bonne ventilation [à l’intérieur], ou s’il n’y en a pas, de porter des masques, et d’avoir une bonne hygiène des mains et des surfaces », a‑t‑elle expliqué. « Nous devrons maintenir ces mesures sur le long terme, et cela sera bénéfique non seulement pour le Covid, mais aussi pour réduire d’autres [maladies]. »

Lorsqu’on lui a demandé de préciser ce qu’elle entendait par « long terme », elle a répondu : « Je pense pour toujours, dans une certaine mesure. »

Passants dans la principale rue commerçante de Bordeaux, la rue Sainte-Catherine, en août 2020, lors de la pandémie de Covid-19. L’amende pour le non-respect du port du masque est alors de 135 euros. (MEHDI FEDOUACH/AFP via Getty Images)

Le Pr Michie a critiqué les médias pour avoir rapporté ses commentaires hors contexte et a précisé sa position lors d’une interview avec UnHerd.

Elle souhaiterait surtout changer le comportement des gens et habituer la population à porter un masque facial afin qu’ils puissent être mis et retirés sans résistance mentale, en situation de Covid ou dans le contexte d’une autre pandémie, a‑t‑elle expliqué.

« Je pense que c’est une bonne idée de maintenir ces comportements que nous pouvons activer ou désactiver selon les besoins. »

Lors de l’émission Good Morning Britain, le Pr Michie a évité de répondre à la question qui liait sa forte position vis‑à‑vis du masque à son appartenance au Parti communiste britannique.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.