Un ourson noir « méconnaissable » découvert dans une benne à ordures se rétablit incroyablement bien

Lorsque nous lisons ou entendons les récits racontant les sauvetages et la convalescence d’animaux abandonnés, maltraités ou tétanisés, généralement nous pensons d’emblée qu’il s’agit de chiens ou de chats. Il arrive à l’occasion que ce soit un cheval ou un singe maltraité qui sera retrouvé et sauvé. Mais cet ourson secouru est le dernier animal qu’on s’attend à trouver nécessitant l’aide des hommes dans l’état où il était.

Surnommée « Eve » par ses sauveteurs du département de la pêche et de la faune de l’AC la veille de Noël 2017, cette petite ourse noire était à peine reconnaissable lorsqu’on l’a trouvée en train de chercher de la nourriture dans une benne à ordures.

La gale avait tellement abîmé son manteau qu’il était difficile de dire que c’était un ours. Elle n’avait plus de poils sur son corps, et sa peau était tachetée, croûtée et avait des plaies ouvertes par endroits. Elle souffrait de faim et d’une insuffisance pondérale grave, et sa croissance avait été retardée par un horrible manque de nutrition en raison de sa situation déchirante.

Heureusement, les sauveteurs qui l’ont trouvée dans le comté de Placer, en Californie, ont été patients avec elle alors qu’elle se remettait lentement mais sûrement, et les choses se sont améliorées au cours des 12 mois qui ont suivi !

Ce n’était pas une récupération physique facile pour l’ourse, qui avait été surnommée l’ourse nue en raison de son absence totale de manteau. Bien qu’elle ait commencé à prendre du poids, sa fourrure ne repoussait pas comme espéré.

Mais les choses ont fini par s’arranger. Et maintenant, bien qu’elle ait encore du chemin à faire avant de ressembler au genre d’ours noir qu’on verrait dans la nature – et qu’elle ne ressemblera peut-être jamais exactement à tous ses majestueux amis – elle commence à être beaucoup mieux !

« Nous avons toujours été dévoués aux soins d’Ève et nous avons toujours mis son intérêt supérieur au premier plan, tout comme nous le faisons maintenant. Nous poursuivrons notre engagement et nous en sommes aux premières étapes de la préparation d’Ève pour un foyer permanent dans notre sanctuaire d’animaux jumeau, Cleveland Amory Black Beauty Ranch au Texas », a écrit le centre pour la faune, après des mois – littéralement – de mises à jour sur la quantité de soins et d’amour nécessaires pour l’amener à ce point.

« Ève restera ici, sous nos soins, pendant que nous travaillerons ensemble pour recueillir des fonds et bâtir un grand habitat à la fine pointe de la technologie qu’Ève pourra toujours appeler son chez-soi. Nous savons que ce ne sera pas facile ni peu coûteux – il nous en coûte déjà près de 500 $ (environ 443 €) par semaine pour prendre soin d’elle ici – les ours ne sont pas des hôtes bon marché ; ils vous coûteront littéralement un bras ! 🙂 »

En raison de son manque de fourrure et de son retard de développement, Ève ne pourra jamais rejoindre ses amis dans la nature. Mais pour l’instant, il est clair que sa vie a drastiquement changé, et pour le mieux, c’est certain !

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Abandonné 3 semaines dans un appartement,
un chien est sauvé in extremis par la LPA

 
VOIR AUSSI