Paris : un ancien candidat de Top Chef poignardé lors d’une bagarre

Par Léonard Plantain
17 mai 2022 07:37 Mis à jour: 17 mai 2022 07:37

Dans la nuit de dimanche à lundi 16 mai, Thomas Chisholm, un ancien candidat de Top Chef, a reçu un coup de couteau lors d’une bagarre dans le 7e arrondissement de Paris.

Thomas Chisholm, 30 ans et ancien candidat de l’émission Top Chef sur M6, a été grièvement blessé dans la nuit de dimanche à lundi après avoir reçu un coup de couteau au niveau de la cuisse, a rapporté Le Parisien. Un incident qui a eu lieu lors de la dernière soirée de Taste of Paris, un rendez-vous de gastronomie française qui a rassemblé pendant 4 jours des chefs de renom et en devenir.

En effet, ce soir-là, une dispute a éclaté entre Thomas et un autre individu, qui a tourné en une violente rixe entre une dizaine de personnes. Au final, Thomas a été transportée à l’hôpital dans un état grave. Quant à l’auteur du coup de couteau, Abdelmadjid H., un jeune de 19 ans, il a été interpellé peu après par la police devant chez lui.

Selon les forces de l’ordre, le jeune homme tenait dans ses mains un tee-shirt couvert de traces de sang. Placé en garde à vue vers 1h45, il était inconnu des services de police et n’était pas non plus un employé de cuisine.

Depuis, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour tentative d’homicide involontaire, a rapporté 20 Minutes. Quant à l’état de santé de Thomas, son attaché de presse a déclaré ce mardi que son pronostic vital n’était plus engagé.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.