Sondage: 76% des Français se déclarent favorables à la « tolérance zéro » dès la première atteinte à la laïcité à l’école

Par Emmanuelle Bourdy
29 avril 2024 17:34 Mis à jour: 29 avril 2024 17:34

Un sondage CSE, publié ce samedi 27 avril, révèle que 76% des personnes interrogées souhaitent appliquer la « tolérance zéro » dès la première atteinte à la laïcité à l’école.

Une enquête, menée par l’institut CSE pour CNEWS, Europe 1 et le JDD, a été réalisée par questionnaire auto-administré les 23 et 24 avril dernier, auprès d’un échantillon représentatif de 1011 personnes. Elle montre qu’une très large majorité des Français sont favorables à la « tolérance zéro » concernant les atteintes à la laïcité à l’école, et ce, dès la première fois. Seulement 24% y sont opposés.

Les plus de 65 ans y sont davantage favorables que les plus jeunes

La différence d’opinion entre les hommes et les femmes dans ce sondage est mineure mais ces dernières sont davantage favorables à appliquer la « tolérance zéro » dès la première atteinte à la laïcité à l’école, pour 77% d’entre elles, contre 75% chez les hommes.

Les sondés âgés de plus de 65 ans sont davantage enclins à mettre en place des sanctions envers les personnes enfreignant les règles de la laïcité à l’école, par rapport aux plus jeunes. En effet, 88% des plus de 65 ans le souhaitent, alors que 62% des moins de 35 ans y sont favorables. Notons au passage que ce chiffre reste toutefois largement supérieur à la moyenne.

Idem parmi les différentes catégories socio-professionnelles. Les inactifs et les CSP+ sont, pour respectivement 79% et 78% d’entre eux, également favorables à cette « tolérance zéro », contre 71% pour les CSP-.

Les partis politiques sont majoritairement pour

Au niveau de l’échiquier politique, les sympathisants du Rassemblement national (RN) sont, pour 95% des personnes interrogées, favorables à l’instauration de sanctions dès la première atteinte à la laïcité. Alors qu’au sein de La France insoumise (LFI), ce chiffre chute à 55% mais reste cependant supérieur à la moyenne.

Entre les deux se situent les partisans d’Europe Écologie Les Verts (EELV), 64% étant favorables à l’application d’une punition en cas de non-respect des principes de la laïcité dès la première fois, de même que 77% des partisans du parti socialiste. Sur cette question, la majorité présidentielle (Renaissance) rejoint les Républicains (LR), avec 88% de « oui » à cette « tolérance zéro ».

Une baisse des atteintes entre le premier et le second trimestre

D’après le dernier bilan de l’action des équipes des valeurs de la République, dévoilé par le ministère de l’Éducation nationale en avril 2024, durant le premier trimestre de l’année scolaire 2023-2024, au sein des 59.260 écoles et établissements du second degré, 3306 faits d’atteinte au principe de la laïcité ont été recensés. Lors du second trimestre, ce chiffre est descendu à 1731 signalements.

Parmi ces 1731 cas, 45,5% se sont produits dans des collèges, 29,5% dans des lycées et enfin 25% dans des établissements élémentaires, sachant que les auteurs des faits étaient, pour 78% d’entre eux, des élèves.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

EN CE MOMENT