Un tout-petit « éveillé », souffrant d’autisme sévère, parle maintenant couramment

La mère du petit garçon qui avait fait les manchettes des journaux en 2017 pour avoir parfaitement imité le mot « hello » alors qu’il n’avait que 7 semaines, avant de régresser à l’autisme de façon imprévisible, a mis  NTD à jour sur ses progrès remarquables. Il converse maintenant parfaitement bien.

Cillian Mccann, âgé de trois ans et demi, de Belfast en Irlande du Nord, devait être l’un des premiers bébés à prononcer clairement « hello » avant l’âge de deux mois.

Photos : Toni McCann

Cependant, Cillian a semblé se désintéresser de ce qui l’entourait et a sombré dans son propre monde lorsqu’il a régressé, atteint d’autisme à 13 mois. Un phénomène inquiétant pour sa mère, Toni Mccann.

« À 21 mois, il a été diagnostiqué souffrant d’autisme et il ne parlait plus », a confié Toni à NTD. « Il avait un score ATEC de 107, ce qui est un autisme grave. »

« Quand un psychopédagogue l’a évalué en novembre 2017, il faisait partie des 1 % inférieurs de la population et on lui a recommandé une éducation spéciale. »

C’est alors qu’on a recommandé à Toni d’essayer le Protocole Nemechek – un guide étape par étape, qui comprend un régime simple prescrit de suppléments, pour rétablir la fonction neurologique des gens souffrant de troubles du développement et d’autisme.

Peu de temps après avoir suivi le programme de rétablissement, Toni a remarqué une amélioration significative chez son fils.

« Après quelques mois, il s’est mis à parler et il est maintenant très sociable et va à l’école ordinaire. »

Il a fallu un an à Cillian pour qu’il « s’éveille » comme le décrit sa mère.

Aujourd’hui, le jeune Cillian aime communiquer avec sa famille et ses amis. Il adore danser et être le personnage principal de petites émissions amusantes sur YouTube, qui sont publiées sur sa propre chaîne, Cillian’s Conquest, qui documente les progrès du petit garçon.

Au sujet de sa méthode, le Dr Patrick M. Nemechek, cofondateur du Protocole Nemechek, dit : « […] J’ai concentré l’application des services de consultation médicale et de traitement The Nemechek Protocol™ sur l’autisme et j’ai inversé les principales caractéristiques de l’autisme chez plusieurs enfants. »

Le Protocole a donné des résultats positifs non seulement chez Cillian, mais aussi chez d’autres enfants.

Une « Maman sur Facebook », dont le témoignage apparaît sur le site Web de Nemechek, rapporte que son enfant de 3 ans a « eu une explosion de bavardage » depuis qu’elle a adopté le Protocole, et ce, en moins d’un mois.

La vidéo de Cillian, intitulée Our Nemechek Awakening from severe autism. Miracles do happen (L’éveil Nemechek d’un grave autisme. Des miracles se produisent), offre de l’espoir à d’autres parents qui cherchent peut-être des moyens d’aider leurs enfants aussi atteints d’autisme.

« Vous m’avez donné tant d’espoir », commente Ilhaam Hartle sous la vidéo. « MERCI !!!!!!! »

En réponse à un commentaire demandant combien de temps Cillian doit rester sur le Protocole Nemechek, Toni a écrit : « Les suppléments sont quotidiens pour toute la vie. Ce n’est que 3 suppléments naturels. »

L’histoire de Cillian est des plus instructives, car elle offre aux parents d’enfants avec des besoins spéciaux une autre façon d’aider à leur développement.

NTD a rapporté des histoires similaires d’autres mères qui ont aussi aidé leurs enfants diagnostiqués autistes à apprendre et à s’épanouir, y compris une mère en Arizona qui dit que son fils de 8 ans a été « débloqué » en pratiquant une discipline spéciale et gratuite de méditation, et que celui-ci lit maintenant des livres et socialise comme tout autre enfant.

Il y a aussi l’exemple avec la thérapie par la musique qui s’est avérée efficace pour aider un tout-petit autiste à devenir plus réceptif aux voix des membres de sa famille, en plus d’apprendre de nouveaux mots.

Nous sommes heureux d’apprendre que Cillian fait de grands progrès et que son succès sert déjà à inspirer d’autres personnes.

Merci, Toni, d’avoir partagé l’histoire de votre fils !

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

Un garçon atteint du syndrome de Down a une des plus belles réactions
lorsqu’il rencontre son petit frère pour la première fois

 
VOIR AUSSI