Disparition d’une jeune joggeuse en Mayenne : l’adolescente « a pu retrouver sa famille », annonce le parquet

Par Epoch Times avec AFP
11 novembre 2021 08:55 Mis à jour: 11 novembre 2021 08:58

La jeune fille âgée de 17 ans, retrouvée vivante mardi soir en Mayenne après une disparition inexpliquée alors qu’elle était partie courir, « a retrouvé sa famille », a fait savoir mercredi soir le parquet de Laval.

La jeune fille « a été prise en charge sur le plan médical et a pu retrouver sa famille », a précisé la magistrate, selon laquelle « aucune interpellation n’est intervenue ».

Une enquête pour enlèvement et séquestration a été ouverte mardi.

La jeune lycéenne a été retrouvée vivante mardi soir dans un kébab de Sablé-sur-Sarthe. D’après les informations de FranceInfo et de BFMTV, la jeune fille a indiqué avoir été enlevée et séquestrée par plusieurs ravisseurs et être parvenue à s’échapper. Selon Le Parisien, les enquêteurs sont à la recherche de deux individus ainsi que d’une camionnette verte.

Restaurant dans laquelle la jeune joggeuse s’est réfugiée à Sablé-sur-Sarthe le 9 novembre 2021. (Photo : JEAN-FRANCOIS MONIER/AFP via Getty Images)

Un homme mis hors de cause

Un homme de 42 ans avait été placé en garde à vue lundi soir après cette disparition mais il a été mis hors de cause, avait  annoncé la procureure, plus tôt dans la journée.

« Les investigations réalisées ont permis d’éclaircir les éléments ayant motivé cette mesure (de placement en garde à vue, ndlr) et d’écarter l’implication de la personne mise en cause », avait-elle indiqué.

Selon plusieurs médias, cet homme avait appelé les gendarmes à plusieurs reprises pour tenter d’avoir des informations sur la disparition de la jeune fille.

Dispositif levé

De leur côté, les gendarmes ont annoncé, mercredi en fin d’après-midi, avoir levé l’important dispositif de 200 militaires mis en place dans le secteur de la disparition de la jeune fille. « Désormais, une soixantaine de gendarmes (sont) engagés dans les investigations » et « les unités gendarmerie locales restent, dans le cadre du service, vigilantes », ont-ils précisé.

La section de recherches d’Angers et la brigade de recherches de Château-Gontier « poursuivent un travail minutieux d’auditions, réquisitions, vérifications pour préciser le déroulement de la journée pendant laquelle la jeune fille a disparu, en se basant notamment sur ses déclarations », a indiqué dans un communiqué la procureure de la République de Laval, Céline Maigné.

 


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.