Besançon: « Joyeux Noël » remplacé par « Fantastique décembre » pour les festivités de Noël

Par Laurent Gey - Epoch Times
29 novembre 2021 13:02 Mis à jour: 29 novembre 2021 21:29

Une polémique est apparue récemment dans les médias sociaux : sur les décorations de Noël de la ville de Besançon, le traditionnel « Joyeux Noël » a été remplacé par un « Fantastique décembre » pour décrire les festivités de fin d’année. Un changement de nom acté en 2019 par l’association des commerçants de la ville.

Est-ce un nouvel épisode de la guerre de la culture woke contre la France ? Le traditionnel « Joyeux Noël » a disparu de la tête d’affiche des festivités de Noël et des décorations de fin d’année à Besançon pour être remplacé par le très politiquement correct « Fantastique décembre », choisi par l’Office du Commerce et de l’Artisanat de Besançon (OCAB).

Des personnalités comme Eric Ciotti ont accusé la ville de Besançon de « déconstruire » la « culture » et les « traditions chrétiennes » françaises, bien que la mairie écologiste de la ville se soit dégagée de toute responsabilité.

Si il ne fait plus la tête d’affiche, le terme « Noël » apparaît cependant plusieurs fois dans le programme des festivités de l’OCAB qui assure engager sa « totale responsabilité concernant le choix de la campagne de communication Fantastique décembre à Besançon ». L’association des commerçants précise que ce nom a été « choisi et utilisé pour promouvoir le programme des animations durant tout le mois décembre ».

Une polémique que les sensibilités de gauche ont tenté d’éteindre, expliquant que le nouveau nom « Fantastique décembre » n’avait rien à voir avec la mairie de Besançon, n’expliquant en rien cependant le remplacement de « Joyeux Noël » sur les décorations, ressemblant plus à une nouvelle attaque de l’idéologie woke contre la France.

L’idéologie woke repose sur un ensemble de théories marxistes relançant la lutte des classes, divisant la société en « oppresseurs » et « opprimés » en fonction de caractéristiques telles que la race, le sexe, la classe ou les penchants sexuels. Ce prisme de lecture justifie alors la violence de citoyens contre d’autre citoyens et la destruction de la culture et l’histoire d’une civilisation.


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.