On y est, les abeilles sont officiellement reconnues comme étant en voie de disparition

Le 30 septembre dernier, l’organisme fédéral des États-Unis pour protéger et gérer la faune, l’United States Fish and Wildlife Service, a officiellement classé les abeilles comme une espèce en voie de disparition.

Si les abeilles venaient à disparaître, les conséquences seraient terribles. En effet, les abeilles sont des insectes pollinisateurs, ce qui signifie qu’elles permettent à 80 % des espèces végétales sur terre de se reproduire. Si elles disparaissaient, les conséquences sur le cycle de la vie végétale seraient désastreuses au point de remettre en cause la vie de l’Humanité sur la planète Terre.

Les premières causes du déclin des insectes pollinisateurs (et donc pas que des abeilles) est l’épandage massif d’insecticides et autres pesticides dans nos campagnes. Mais cette pollution n’est pas la seule responsable.

On peut notamment évoquer la déforestation, la pollution de l’air, des habitats, les infections parasitaires, etc. Le taux de mortalité des abeilles s’est largement aggravée depuis une vingtaine d’années. L’enjeu des abeilles dépasse le petit monde des apiculteurs et concerne toute la société.

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

L’abeille, une amie qui nous veut du bien

 
VOIR AUSSI