JO 2024: l’opposition avance que la décoration de la façade de l’Hôtel de Ville a coûté 1 million d’euros, la Ville dément

Par Emmanuelle Bourdy
11 février 2024 19:25 Mis à jour: 11 février 2024 19:25

Le budget dépensé par la Ville de Paris pour les décorations qui seront déployées dans toute la capitale dans le cadre des Jeux olympiques avoisine le million. Les élus du groupe d’opposition Changer Paris dénoncent un montant « disproportionné », sachant que la Ville de Paris a 10 milliards de dette.

Les 983.352 euros (et 4 centimes) – selon le site Macellum, qui répertorie les marchés publics – ont été utilisés notamment pour les décorations de la façade de l’Hôtel de ville, mais aussi pour les « études préalables à la mise en place de la signalétique dans l’espace public », cette information ayant été révélée par 20 Minutes. Pensant que ce montant d’un million correspondait à la décoration de l’Hôtel de ville uniquement, l’opposition a dénoncé ce coût extrêmement élevé, estimant qu’Anne Hidalgo dilapidait l’argent des Parisiens.

Une dépense qui va « à l’encontre » des Jeux olympiques durables

Selon la municipalité, les panneaux bleus géants ornant la façade de l’Hôtel de ville doivent permettre aux habitants de se « préparer » et de « s’approprier cet évènement mondial », qui se déroulera du 26 juillet au 11 août prochain. La municipalité a également indiqué, au moment de leur installation, qu’il s’agissait d’un « repère visuel », ainsi que le rapporte Le Parisien.

David Alphand, le vice-président du groupe Changer Paris, a signifié 20 Minutes qu’il s’agit d’un « montant exorbitant ». « Un million d’euros sur une dépense éphémère, c’est disproportionné », a-t-il ajouté, rappelant que l’endettement de la ville s’élève à 8,8 milliards en 2024, et pourrait atteindre 10 milliards en 2026. « On ne cesse de nous répéter de ces Jeux olympiques qu’ils sont durables, cette dépense va à l’encontre de cet état d’esprit », s’est encore indigné le responsable politique auprès de nos confrères.

Selon lui, son groupe politique a validé une toute autre somme, 6 millions d’euros, qui correspondait selon sa compréhension à l’habillage des rues aux couleurs des JO pour l’ensemble de la capitale.

Pas uniquement pour la décoration de l’Hôtel de Ville

Vraisemblablement, la dépense d’un million d’euros ne correspondrait pas à la décoration de l’Hôtel de Ville uniquement mais à l’habillage de tout Paris. « Il s’agit à la fois de l’habillage de l’Hôtel de Ville et de la conception du programme de signalétique prévu pour orienter les spectateurs des JO des sorties des stations de métro ou gare jusqu’aux sites de compétition à Paris : cheminement, implantation, réalisation des supports signalétiques », a détaillé auprès de 20 Minutes le cabinet de Pierre Rabadan, qui est l’élu en charge des Jeux olympiques. Cet investissement est une obligation légale « telle que prévue dans la convention cadre relative à l’organisation et au succès des Jeux olympiques », précise à ce propos Le Parisien.

Quant à la question de la réutilisation des structures, la mairie de Paris assure qu’au terme des 10 mois d’exploitation, soit de novembre 2023 à octobre 2024, « la structure sera démontée et l’ensemble des toiles seront recyclées ou réutilisées pour la création de produits type trousses, sacs… Cette opération, comprise dans le cahier des charges, sera à la charge du prestataire et inclue dans le montant du marché subséquent ».

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.