Le majestueux cerf de la forêt de Laigue a perdu la vie lors d’une chasse à courre

Par Suzanne Durand
13 janvier 2020 12:44 Mis à jour: 13 janvier 2020 13:30

Un cerf majestueux nommé Black, très admiré par les photographes des forêts de Compiègne et de Laigue, a été tué lors d’une chasse à courre.

Le 4 janvier dernier, selon Oise Hebdo, Black, âgé de 9 ans, cerf magnifique paré d’une ramure de 18 cors, a été abattu lors d’une chasse à courre dans la forêt de Laigue à Saint-Crépin-des-Bois dans l’Oise. L’association antichasse Abolissons la vénerie aujourd’hui (AVA) dénonce le « sacrifice d’un symbole » et estime que le processus de chasse n’a pas été respecté.

Selon deux témoins sur place, les veneurs de « l’équipage de Rivecourt » (Oise) qui traquaient déjà un jeune cerf à ce moment-là sont tombés nez à nez avec Black, bien plus beau que le premier animal. « Il est plus beau que celui qu’ils chassaient, alors ils décident de le débusquer lui.  Aucun statut particulier ne protège ce genre d’animal : il est justement plus vulnérable en raison de sa beauté », explique  Stanislas Broniszewski, membre d’AVA à Oise Hebdo. « Fuyant à travers la forêt, traversant des étangs, il finit par se retrouver coincé contre un grillage. C’est là qu’il est rejoint et tué par les veneurs. »

« Il n’y a eu aucun manquement »

L’équipage de Rivecourt a déclaré à Oise Hebdo qu’il « n’y a eu aucun manquement ». « Si on fatigue un animal pendant une heure et qu’on fatigue aussi les chiens, on a moins de chances de prendre un autre animal en changeant de piste », a expliqué l’équipage. Les chiens auraient changé de proie pour Black sans que les veneurs aient ordonné quoi que ce soit.

Dans les forêts de l’Oise, la pratique de la chasse à la courre est continuellement surveillée par les associations antichasse. Avec des caméras et leurs téléphones portables, les militants suivent les veneurs pour filmer d’éventuelles infractions.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.