L’énergie positive derrière les effets « thérapeutiques » de Shen Yun

Par Catherine Yang
4 janvier 2022 17:58 Mis à jour: 4 janvier 2022 17:58

Un ancien marine handicapé a assisté à une représentation de Shen Yun alors qu’il souffrait de douleurs chroniques, mais en est ressorti soulagé et reconnaissant.

Un homme souffrant beaucoup des effets du cancer a entendu la musique unique de Shen Yun et a entamé ce soir-là un parcours de guérison. Les maux de tête disparaissent, les soucis de la journée s’évanouissent. Il n’est même pas rare que les spectateurs, à la sortie de la salle d’un théâtre, disent que voir Shen Yun change leur vision de la vie.

Les professionnels de la santé dans l’assistance sont rarement surpris lorsqu’ils entendent parler de tels cas. Ils évoquent eux aussi les pouvoirs thérapeutiques de l’art, qui ont été prouvés depuis longtemps, ou le fait que la musicothérapie remonte à l’Antiquité. Certains encouragent même les gens à aller voir Shen Yun Performing Arts pour remonter leur moral, ce qui contribue à renforcer le système immunitaire. Pour plusieurs spectateurs qui s’y connaissent en matière de santé et de bien-être, Shen Yun, la première compagnie de danse classique chinoise, basée à New York, est l’exemple parfait de la puissance du corps, de l’esprit et de l’âme travaillant en harmonie.

Une ordonnance parfaite pour la joie

Lisa Miller est docteur en médecine interne et estime que le travail d’un médecin s’apparente à un art. Lorsqu’elle a vu les artistes de Shen Yun se produire, elle a eu l’impression qu’ils étaient comme « des médecins de la beauté et de la grâce, de la chimie et de l’électricité », a-t-elle confié en octobre dernier à Louisville, dans le Kentucky.

« En tant que médecin, j’utilise mes mains pour faire les choses et prendre soin de mes patients, alors que ces artistes utilisent leur corps, leurs gestes, leurs doigts, ils ont utilisé chaque partie de leur corps pour guérir. Ce qu’ils ont fait ce soir était une forme de médecine. C’était une ordonnance parfaite pour la joie, le faste, la beauté et l’honneur. Tout est simplement bon et magique en ce moment», a-t-elle ajouté. « Et nous en avons besoin. C’est l’ordonnance parfaite pour le bonheur. »

Le Dr Lisa Miller a vu Shen Yun à Louisville, Kentucky, le 9 octobre 2021. (Télévision NTD)

Mme Miller avait raté la représentation il y a un an, en raison de la fermeture des théâtres liée à la pandémie. Lorsqu’elle a vu que Shen Yun était de retour, elle s’est dit qu’il était hors de question qu’elle le manque cette fois-ci.

Comme l’ont souligné plusieurs professionnels de la santé mentale depuis le début de la pandémie, nous devons veiller à ne pas adopter un mode de vie fondé sur l’isolement et la peur à cause du virus. Non seulement cela pourrait provoquer une « deuxième pandémie » de dépression et d’anxiété, mais une si mauvaise santé mentale finirait par compromettre davantage la santé physique des gens.

Après avoir assisté à la représentation, Mme Miller a dit que Shen Yun était le remède parfait au climat d’anxiété actuel.

« C’est l’ordonnance parfaite pour la pandémie », a-t-elle dit. « C’est magnifique ! »

« C’est un message d’espoir, un message de calme, un message de paix et de sérénité. C’est un message de joie, un message d’espoir, de diversité, de nature, d’amour, de foi, de beauté, de calme et d’inspiration », a-t-elle dit.

« Il s’agit simplement de personnes qui expriment véritablement l’amour et la gratitude en utilisant leur corps, par la façon dont elles s’envolent sans effort dans les airs, par l’expression de leur visage et par la façon dont elles interagissent les unes avec les autres », a-t-elle ajouté. « Cela en dit beaucoup et ça m’a donné de l’espoir. »

« Je ressens une joie absolue, pure. Je me sens éclairée, je me sens dynamisée, je me sens reconnaissante. Je suis honorée d’avoir été dans le même espace que ces interprètes et ces musiciens », a-t-elle dit. « C’est un message d’espoir. En sortant d’ici, j’ai l’impression que tout va bien se passer. »

Propre et pur

Les danseurs de Shen Yun expriment souvent leur souhait d’apporter au public quelque chose de vraiment bon. Plus qu’un divertissement, ils s’efforcent de créer quelque chose qui élève l’humanité, élève l’esprit et inspire la bonté dans le cœur humain.

« L’art peut nous élever et je pense que l’art est quelque chose dont nous avons tous besoin dans nos vies », a dit la première danseuse Evangeline Zhu. « Il y a en fait beaucoup de désespoir et d’apathie dans le monde, mais tout à coup vous voyez cette scène qui émerveille et ça enlève en quelque sorte le négatif. […] Vous voyez quelque chose de lumineux, de positif et de grandiose. Vous faites l’expérience de quelque chose de plus grand que vous et, d’une certaine manière, les problèmes quotidiens semblent moins importants. »

Evangeline Zhu, première danseuse (Télévision NTD)

Le premier danseur Monty Mou s’est vraiment intéressé à la danse lorsqu’il s’est rendu compte à quel point cet art pouvait émouvoir le public. Dans la danse classique chinoise, le mouvement traduit le monde intérieur d’une personne, donc le caractère propre de l’artiste et son champ de pensée sont primordiaux pour son art.

« Si votre monde intérieur est rempli de choses négatives, alors ce que vous exprimez est évidemment négatif », a-t-il dit.

« Donc, plus vous êtes une bonne personne, plus vous êtes propre et pur à l’intérieur. Alors votre art, ce que vous exprimez, est propre et pur et il fera du bien aux gens. »

Monty Mou interprète le maître poète chinois Li Bai lors de la huitième compétition internationale annuelle de danse classique chinoise de NTD. (Dai Bing/Epoch Times Staff)

« Je veux élever mon niveau de pensée et, pour dire les choses simplement, je veux devenir une meilleure personne », a souligné Monty Mou.

Tous les danseurs de Shen Yun sont des pratiquants d’une discipline spirituelle qui vivent selon les principes d’authenticité, de bienveillance et de patience.

La méditation fait partie de leur entraînement quotidien et rigoureux. À cet égard, les artistes suivent la voie de la tradition. Dans la Chine ancienne, les artistes cultivaient la vertu, et l’art était censé encourager la bonté et célébrer le divin.

Le nom Shen Yun signifie « la beauté des êtres divins qui dansent ».

On peut voir la lumière

Antonio Divine avait un mal de dos, il souffrait beaucoup, lorsqu’il est venu récemment à une représentation à Fort Lauderdale.

Puis le spectacle a commencé et il a complètement oublié ses douleurs jusqu’à ce que, après le spectacle, on lui rappelle ce dont il s’était plaint avant.

« Je sens que mon corps est plus fort », a-t-il dit. « Ma douleur a disparu et je me dis que quand on voit ces artistes y mettre toute leur énergie, je pense que cette énergie se propage. »

M. Divine, un infirmier, a expliqué qu’il le pensait à la fois au sens figuré et au sens propre.

« Je suis une personne très spirituelle, donc oui, en fait, je pouvais voir la lumière sortir de certains danseurs. Il y avait ce danseur dont on pouvait voir la lumière sortir de ses mains lorsqu’il dansait », a-t-il dit. « En fait, vous pouvez voir la lumière sortir. On peut voir une lumière blanche et une lumière orange. Je crois que ce sont des lumières thérapeutiques. »

Antonio Divine au Shen Yun Performing Arts au théâtre Au-Rene de Fort Lauderdale, en Floride, le 29 décembre 2021 (Xinxin Teng/The Epoch Times)

M. Divine a ajouté que le soulagement physique qu’il a ressenti en voyant le spectacle n’était pas le plus grand changement que Shen Yun a provoqué en lui. Il savait, en quelque sorte, que le ressourcement spirituel obtenu pendant les deux heures de spectacle aurait un impact durable sur sa vie.

«  À un moment donné, j’étais tellement ému que j’en ai eu les larmes aux yeux », a-t-il dit. « Cette dernière danse, c’était la combinaison de ce que la divinité et le divin signifient réellement. Si nous mettons tous notre cœur et notre esprit à apporter la paix dans le monde, nous pourrons le faire. »

« Je regardais le spectacle, surtout à la fin, quand la force divine arrive. Et j’ai senti – j’ai quelques défis dans ma vie – et j’ai juste senti qu’à partir de maintenant, après avoir vu le spectacle, ma vie va s’améliorer », a-t-il dit.

« Je me sens plein d’énergie, je me sens prêt pour 2022 et je pense que nous allons vaincre ce virus, parce que si nous mettons notre énergie et l’énergie qui sort du théâtre – nous la laissons circuler autour de nous – nous allons le vaincre et nous allons aller mieux. Mais nous devons tous entrer dans cette même vibration, ce même sentiment », a-t-il dit. « Parce que si nous dégageons une mauvaise énergie, c’est ce que nous recevons en retour. Si on envoie de la bonne énergie, on reçoit de la bonne énergie en retour. »

M. Divine a dit qu’il avait l’impression que l’énergie que les artistes de Shen Yun dégageaient, la force divine qu’il a ressentie, était une énergie de bonté, de compassion et de pardon.

« Cette énergie est pour tout le monde, certaines personnes choisissent de la recevoir, mais d’autres se ferment », a-t-il ajouté. « Nous devons nous ouvrir pour recevoir. Vous savez, nous faisons tous des erreurs dans la vie, c’est à nous de nous ouvrir pour corriger ces erreurs. Je pense que la divinité, ou le divin, pardonnera à tout le monde, mais nous devons être ouverts pour recevoir ce pardon. »


Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.