Ils sauvent une pieuvre échouée en la remettant à l’eau – le lendemain, ils sont surpris par ce qu’ils voient!

Par Chris Ford
15 juillet 2019 20:45 Mis à jour: 15 juillet 2019 20:45

Les pieuvres sont souvent beaucoup plus intelligentes qu’on ne le pense. Elles sont fascinantes, tout comme la plupart des autres créatures, et nous pouvons apprendre beaucoup d’elles. Prenez cette pieuvre particulière trouvée en Égypte – son comportement défie toute explication. C’est l’une des rencontres les plus étranges que vous verrez.

Illustration – Pixabay | MustangJoe

Une famille en vacances à Soma Bay, une station balnéaire côtière d’Égypte sur la mer Rouge, marchait le long de la plage quand ils ont croisé une pieuvre échouée. La pauvre créature s’était coincée dans le sable, et si elle n’était pas libérée et remise dans l’océan, elle allait se dessécher, se déshydrater et périr.

La famille l’a alors remise à l’eau et elle s’est éloignée à la nage. Le lendemain, alors qu’ils se promenaient le long de la même plage, une ombre émergea de l’océan et nagea directement vers eux – c’était la même pieuvre qu’ils avaient sauvée auparavant !

La pieuvre les suivait pendant qu’ils marchaient sur le bord de l’eau, elle nageait constamment vers eux pour entrer doucement en contact avec eux. Ils ont ainsi passé un certain temps avec elle. De toute évidence, la pieuvre les reconnaissait comme ceux qui l’avaient sauvée, et elle leur communiquait ses remerciements. La famille a filmé l’événement en entier.

Souvent, nous aidons les animaux instinctivement lorsqu’ils souffrent, sans rien attendre en retour. C’est ce qui rend cet événement si spécial. Habituellement, on associe les pieuvres aux délicieux fruits de mer. Et on s’attendrait à ce que la pieuvre ait repris sa vie au fond de la mer sans trop réfléchir, mais qui aurait imaginé qu’elle reviendrait voir ses sauveteurs une dernière fois ? D’une manière ou d’une autre, cela appuie le fait que toutes les créatures sont intelligentes et doivent être traitées avec bienveillance et respect. Il est préférable de se souvenir d’être bon et compatissant envers toutes les créatures, et pas seulement envers les humains. Les animaux ont aussi des sentiments.

Dans un autre événement avec des poulpes au large de la côte est de l’Australie, les créatures tentaculaires ont été filmées en train de construire leur propre ville sous-marine. Les scientifiques ont découvert cette communauté de poulpes près de Jervis Bay, sur la côte sud de l’État de Nouvelle-Galles du Sud, à environ 10 à 15 mètres sous la surface de l’eau.

Une des chercheuses, Stephanie Chancellor de l’Université de l’Illinois, a décrit les poulpes comme de « véritables ingénieurs environnementaux ». Le site mesure environ 18 mètres de long sur 4 mètres de large, et il y a environ 15 poulpes qui y vivent ; les scientifiques ont surnommé cet endroit « octlantis ».

« En plus des affleurements rocheux, les poulpes qui habitaient la région avaient accumulé des tas de coquillages provenant de créatures qu’ils avaient mangé, notamment des palourdes et des pétoncles. Ces amas ont été ensuite déposés et sculptés pour créer des tanières, faisant de ces poulpes de véritables ingénieurs de l’environnement », a t-elle déclaré dans un communiqué.

« Ces animaux étaient souvent assez proches les uns des autres, et souvent à portée de main », a ajouté Stephanie Chancellor. C’est la deuxième communauté de poulpes découverte dans la région, la première, appelée Octopolis, « a été remarquée car il y avait plusieurs maisons de poulpes, cependant, il y avait aussi des disputes entre voisins. Certains poulpes ont également été vus expulsant d’autres animaux de leur tanière ». Un exemple d’expulsion de poulpes est montré dans une vidéo ci-dessous.

Illustration – Shutterstock | Mouvement aérien

D’autres recherches sont nécessaires pour aider à comprendre pourquoi de tels comportements se produisent. « Nous ne savons toujours pas quels sont les avantages de ce genre de comportement, qui est étroitement lié au fait de vivre dans des villages densément peuplés, par rapport à la vie d’un poulpe solitaire », a-t-elle déclaré. Ci-dessous se trouvent une vidéo de pieuvres se battant à Octopolis, la première colonie de poulpes découverte dans la baie de Jervis.

La recherche a été publiée dans la revue Marine and Freshwater Behaviour and Physiology.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.