Shen Yun : « Pour que le futur devienne un peu plus radieux ! », s’enthousiasme un directeur d’hôtel

Shen Yun : « Pour que le futur devienne un peu plus radieux ! », s’enthousiasme un directeur d’hôtel

Jean-Claude Bernard, directeur de l’hôtel le Cep à Beaune, est venu découvrir Shen Yun à Paris le 7 mai 2022. (NTD)

12 mai 2022

PARIS – Shen Yun se produit actuellement au Palais des Congrès de Paris, permettant à des spectateurs de toute la France de venir faire l’expérience de la plus grande compagnie de danse et de musique classique chinoise.

Jean-Claude Bernard a fait le déplacement depuis Beaune, en Bourgogne. Il est le directeur du très prestigieux hôtel cinq étoiles Le Cep, au nom évocateur dans une région où la vigne se fait reine.

Les vignobles de la Côte-d’Or sont le berceau de vins connus mondialement et d’ailleurs vendus aux enchères dans les fameuses Hospices de Beaune.

« Il répond au-delà de mes espérances », s’est enthousiasmé Monsieur Bernard à propos de Shen Yun. « Il y a une dimension artistique qui est extraordinaire ! Il y a des performances physiques… techniques, qui sont fortes. Mais il y a aussi surtout un message qui transpire… Extraordinaire ! Et cette émotion qu’on reçoit a une dimension encore bien au-delà de ce que j’espérais. »

« Il y a des tableaux qui sont beaux à regarder mais qui sont touchants, qui sont interpellants… Donc ce sont des beaux messages qui passent ! Cela véhicule pas mal d’espoir aussi en se disant que le fait de pouvoir ressentir ces choses-là, de pouvoir les exprimer, de pouvoir faire le parallèle avec ce qui se passe actuellement aussi dans le monde… Je pense que c’est un message à la fois positif et très important de partager ! »

Jean-Claude Bernard explicite ainsi son propos : « Ce qui est extraordinaire, c’est que des spectacles, des initiatives comme cette compagnie permettent de ressusciter en quelque sorte et de remettre ces valeurs là où elles n’auraient jamais dû cesser d’être. »

« C’est beau que Shen Yun nous amène ce message-là, ce témoignage historique. »

Monsieur Bernard a aussi été sensible à la musique de l’orchestre de Shen Yun : « Elle est pénétrante… elle est profonde. Et elle a cette association entre les instruments classiques et ces instruments chinois anciens qui se marient très, très bien. Oui, cela amène une dimension je pense encore, encore plus profonde ! »

Ce directeur estime être « privilégié de pouvoir voir ce genre de spectacle », ayant bien compris que Shen Yun ne peut malheureusement pas se produire en Chine pour l’instant.

« C’est bien de pouvoir s’ouvrir comme cela et de pouvoir partager les cultures ancestrales ! Pour que la réalité… pour que le futur devienne un peu plus radieux ! »

Prochaines dates en France :

  • Paris, du 5 au 13 mai, Palais des Congrès de Paris
  • Montpellier, du 5 au 6 juin, Le Corum, Opéra Berlioz

Pour en savoir plus : https://fr.shenyunperformingarts.org/