Une famille de 4 personnes sont retrouvées mortes dans leur maison – la police connaît maintenant la cause du décès et en avertit la population

La police affirme qu’un problème avec un chauffe-eau sans réservoir a causé une fuite de monoxyde de carbone dans une maison familiale de l’Ohio, et que les quatre membres de la famille sont morts d’un empoisonnement au monoxyde de carbone.

Le 2 mai, la police s’est rendue au domicile familial des Reitter, dans le canton de Gênes, pour un contrôle social. Mais ils ont trouvé Gabe Reitter III, 50 ans, Jennifer Reitter, 49 ans, et leurs enfants Gabe IV et Grace, morts. Leurs trois chiens étaient également morts.

« Les quatre membres de la famille se trouvaient dans des chambres séparées, soit dans des lits, soit dans des salles de bains », a déclaré la police dans un communiqué (pdf). « Les trois chiens de la famille étaient également décédés, dont deux dans des caisses. »

[Traduction : C’est juste déchirant. Un chauffe-eau sans réservoir a commencé à avoir une fuite de monoxyde de carbone à des niveaux alarmants, tuant une famille de quatre personnes.]

Le dernier contact connu avec la famille remonte à la fin du 29 avril, lorsque les quatre membres se sont plaints d’une maladie, a indiqué la police. Les parents avaient dit aux écoles que leur fille, Grace, ne serait pas présente le 30 avril parce qu’elle était malade.

La voisine Charlene Baggs a dit à ABC6 qu’elle était proche de la famille.

« Ils ont emménagé il y a à peine deux ans et sont devenus des amis très proches », dit-elle.

« C’étaient des enfants très gentils. Il avait sa propre affaire. Leurs deux enfants m’appelaient grand-mère, alors vous pouvez deviner qu’ils vont me manquer. »

Gabe Reitter possédait une entreprise de construction, et l’entreprise va continuer, a déclaré son beau-frère, Ralph Marcum, à ABC6. Cependant, il reconnaît que la perte est difficile pour lui.

« Cela ne pouvait pas arriver à quelqu’un d’aussi généreux », a déclaré M. Marcum à la station de nouvelles. « C’était un frère. »

Empoisonnement au monoxyde de carbone

Le coroner du comté de Montgomery a indiqué que le décès avait été causé par une saturation sanguine en monoxyde de carbone, mais cela pourrait être changé en intoxication au monoxyde de carbone selon les résultats à venir des analyses sanguines sur les victimes.

[Traduction : PAUSE : Nouvelles tragiques – une famille de quatre personnes retrouvées mortes à l’intérieur de leur maison sur le chemin Lewis Ctr. Les premiers intervenants ont détecté un niveau élevé de monoxyde de carbone lorsqu’ils sont entrés dans la maison.]

Le 3 mai, une entreprise d’ingénierie judiciaire a testé le chauffe-eau à l’intérieur de la maison et a constaté qu’il émettait des niveaux élevés de monoxyde de carbone.

Mais la police souligne qu’elle ne peut confirmer si les niveaux élevés de monoxyde de carbone ont été causés par une installation défectueuse du chauffe-eau ou si le chauffe-eau est lui-même défectueux. Cela n’a pu être confirmé que par d’autres tests – une décision entre les mains des exécuteurs testamentaires de la succession familiale ou de la Consumer Product Safety Commission (CPSC) des États-Unis.

Selon la CPSC, le monoxyde de carbone est un gaz toxique et mortel, incolore et inodore. Il est produit lorsque les combustibles – par exemple, le charbon, le pétrole, le kérosène, le propane et le gaz naturel – sont brûlés de façon incomplète.

Niveaux très élevés de monoxyde de carbone

Les niveaux de monoxyde de carbone se situaient entre 999 et 1 200 parties par million (ppm) à l’intérieur de la maison, qui devaient être évacués avant que les premiers intervenants puissent entrer en toute sécurité. Ils n’ont pu trouver aucun détecteur de monoxyde de carbone à l’intérieur de la maison.

Si les niveaux de monoxyde de carbone restent au-dessus de 70 ppm, les gens peuvent être affectés et commencer à avoir des symptômes comme des maux de tête, de la fatigue et des nausées, selon la CPSC. Si les niveaux restent au-dessus de 150 à 200 ppm, les gens peuvent devenir désorientés, inconscients ou mourir.

En entrant dans la maison, les premiers intervenants de la police et des pompiers avaient remarqué que le tuyau d’échappement sur le dessus du chauffe-eau était légèrement délogé.

Selon les dossiers, Gabe Reitter et un ami avaient installé le chauffe-eau sans réservoir le 18 décembre 2018. Le chauffe-eau est un « système sans réservoir Navien NPE-240A », et il exige que le gaz naturel soit converti au propane.

[Taduction : Rappelle les chauffe-eau sans réservoir en raison du risque d’empoisonnement au monoxyde de carbone]

Le 20 décembre 2018, Navien avait rappelé environ 3 400 de ses chauffe-eau sans réservoir, car un « kit installé sur les chauffe-eau sans réservoir et les chaudières pour les convertir du gaz naturel au propane peut entraîner une production excessive de monoxyde de carbone ».

Mais le modèle du chauffe-eau de la maison des Reitter n’était pas l’un des modèles mentionnés dans le rappel de Navien.

Les autorités conseillent de sortir à l’air frais dès que possible si on pense avoir des symptômes d’empoisonnement au monoxyde de carbone.

« Quittez la maison et appelez les pompiers pour signaler vos symptômes depuis la maison d’un voisin. Vous pourriez perdre conscience et mourir si vous restez à la maison », affirme le site Web de la United States Consumer Product Safety Commission (CPSC).

Si un médecin confirme l’empoisonnement au monoxyde de carbone, la CPSC vous recommande de faire vérifier par un technicien qualifié que les appareils ménagers autour de la maison sont en bon état de fonctionnement avant de les réutiliser.

 
VOIR AUSSI