10 types d’aliments recommandés par les nutritionnistes pour dégager les vaisseaux sanguins et protéger le cœur

Par Sophia Yu
28 octobre 2022 16:17 Mis à jour: 28 octobre 2022 16:20

Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès dans le monde, l’OMS estime qu’environ 17,9 millions de personnes en meurent chaque année.

Cependant, on constate que la consommation des bons aliments dans le cadre au quotidien peut contribuer à réduire le risque de maladies cardiovasculaires. Nous regroupons ici les 10 types d’aliments qui sont recommandés par les nutritionnistes pour aider à protéger la santé cardiovasculaire.

Hsu, Ching‑yi, nutritionniste à la Lianan Clinic, qui fait partie du Lianan Wellness Center à Taipei, recommande 10 types d’aliments qui contiennent des fibres solubles, de l’allicine, des stérols végétaux et d’autres nutriments bénéfiques pour le système cardiovasculaire. On constate que leur consommation fréquente aide à prévenir les maladies cardiovasculaires telles que l’embolie vasculaire et l’artériosclérose.

1. Les légumes à cinq couleurs

Les légumes de couleurs assorties, comme le rouge, le jaune, le vert, le violet et le blanc, contiennent différents nutriments. Les caroténoïdes, l’acide folique, les substances phytochimiques et les stérols végétaux présents dans les légumes sont tous des constituants primaires en tant qu’agents protecteurs contre les maladies cardiaques. Leur présence permet d’abaisser le taux de cholestérol sanguin et de réduire le risque de maladies cardiovasculaires.

2. Les céréales complètes

Les céréales complètes non raffinées sont riches en fibres alimentaires, en complexe de vitamines B, en minéraux et autres nutriments, qui peuvent réduire le risque de maladies cardiovasculaires et améliorer l’immunité de l’organisme.

3. Les produits à base de soja

Les graines de soja sont riches en fibres alimentaires, en lécithine, en isoflavones de soja, en stérols végétaux, etc., qui peuvent contribuer à réduire le taux de cholestérol, ainsi qu’à inhiber sa formation initiale, et donc à prévenir l’artériosclérose.

4. L’oignon

L’oignon contient de l’allicine, de la prostaglandine A et des sulfures, qui sont tous des composants efficaces dans l’anti‑oxydation. L’oignon peut donc protéger le système cardiovasculaire, réduire les lipides sanguins, prévenir les embolies vasculaires et l’artériosclérose.

5. Les poissons de haute mer et les noix

Les poissons de haute mer, les graines de lin, les noix et autres fruits à coque sont riches en acides gras polyinsaturés oméga‑3, EPA et DHA. La consommation d’acides gras insaturés peut réduire les triglycérides, éviter l’accumulation de graisse et réduire le risque d’infarctus du myocarde.

6. Le champignon noir

Le champignon noir est riche en fibres solubles, polysaccharides, vitamine B2, fer, calcium et autres minéraux. En particulier, les fibres hydrosolubles et les polysaccharides peuvent stimuler le péristaltisme intestinal, faciliter la défécation et réduire le cholestérol.

7. Les fruits frais

Les fruits tels que les pommes, les goyaves, les raisins, les bananes et autres contiennent des fibres alimentaires, des vitamines et des minéraux qui peuvent empêcher le cholestérol de s’accumuler dans les vaisseaux sanguins et aider l’organisme à résister à l’oxydation et à l’inflammation.

8. Le thé vert

Le thé vert contient des polyphénols catéchines et des éléments de thé vert, qui ont une forte capacité d’antioxydation. Sa consommation optimale peut contribuer à ralentir l’augmentation de la glycémie, à réduire les lipides sanguins et le cholestérol, et à inhiber la formation de caillots sanguins pour protéger la santé cardiovasculaire.

9. L’huile d’olive

L’huile d’olive est riche en acides gras monoinsaturés sains et en polyphénols d’olive, qui peuvent inhiber l’inflammation dans le corps, prévenir la calcification vasculaire et l’accumulation de cholestérol, et réduire le risque d’embolie vasculaire.

10. Les flocons d’avoine

Les flocons d’avoine sont riches en complexe de vitamines B et en divers minéraux. Elles contiennent également du bêta‑polydextrose, qui peut aider à réguler la glycémie et les lipides sanguins, à favoriser la motilité gastro‑intestinale et à maintenir la santé cardiovasculaire.

Relation étroite entre les maladies cardiovasculaires et le régime alimentaire

Les recherches scientifiques menées au fil des ans ont confirmé que le risque de maladie cardiovasculaire est fortement lié au régime alimentaire quotidien.

Une étude publiée dans la revue Cardiology en 2019 par l’Université de Shiga au Japon a révélé que plus la consommation de légumes, de fruits et de poisson est faible et plus la consommation de sel est élevée, plus le risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire est élevé. Lorsque la consommation quotidienne de légumes, de fruits et de poisson était inférieure à 175 grammes, 100 grammes et 40 grammes, respectivement, et lorsque la consommation de sel était supérieure à 8 grammes pour les hommes et 7 grammes pour les femmes, le taux de mortalité par maladie cardiovasculaire était multiplié par 2,87.

Selon une étude publiée dans le Canadian Journal of Physiology and Pharmacology en 2018 par une équipe de recherche de l’Université de Montréal, au Canada, une alimentation riche en oméga‑3 modifie rapidement la composition en graisses des tissus cardiaques, jouant ainsi un rôle essentiel dans la protection du cœur.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.