Attaque au couteau à Lyon : interpellation d’un individu ayant blessé trois personnes

Par Epoch Times
26 mai 2024 18:30 Mis à jour: 26 mai 2024 18:33

Trois personnes ont été blessées à Lyon lors d’une attaque au couteau dans le métro dimanche après-midi et un homme a été interpellé, a indiqué la préfecture d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Le pronostic vital des trois victimes n’est pas engagé, a précisé une source policière à l’AFP, précisant que deux d’entre elles ont été touchées à l’abdomen et une troisième au bras.

« La police nationale a interpellé un individu à la suite d’une agression au couteau vers le métro Jean-Jaurès à Lyon. Trois victimes sont prises en charge par les secours », a indiqué sur le réseau social X la préfecture d’Auvergne-Rhône-Alpes. Le suspect a été placé en garde à vue, selon la police.

L’adjoint au maire de Lyon, Mohamed Chihi, a témoigné sur X de son soutien aux victimes de l’agression au couteau métro Jean Jaurès.

Un marocain sous OQTF

Néanmoins, selon une source policière citée par CNEWS, quatre personnes auraient été blessées et une cinquième serait en état de choc. Deux des victimes auraient été blessées à l’abdomen.

L’agresseur âgé de 27 ans, serait de nationalité marocaine et « connu pour des troubles psychiatriques, notamment de paranoïa » indique la chaîne d’informations. Par ailleurs, il ferait l’objet d’une OQTF depuis novembre 2022.

Les faits se sont produits vers 14h40 dans la ligne B du métro, au niveau de la place Jean-Jaurès, dans le VIIème arrondissement, a précisé une source policière à l’AFP.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

EN CE MOMENT