Les cellules du cerveau sont comme de petits univers

Par Henry Jom
1 mai 2022 20:11 Mis à jour: 2 mai 2022 21:17

Les structures de l’univers et du cerveau humain sont étonnamment similaires.

Dans le taoïsme, le corps humain est depuis longtemps considéré comme un petit univers, un microcosme. Les États‑Unis et l’Europe investissent des milliards dans la recherche sur le fonctionnement du cerveau et des similitudes entre le cerveau et l’univers émergent régulièrement.

Les deux images ci‑dessous illustrent ces ressemblances. L’image du haut montre le réseau neuronal d’une cellule du cerveau ; l’image du bas montre la distribution de la matière noire dans l’univers telle que modélisée par Millennium Simulation.

Simulation du schéma neuronal reproductible des cellules cérébrales. (Shutterstock)
Distribution à grande échelle des galaxies (matière lumineuse), obtenue en simulation Millenium. (Wikimedia Commons)

Les images montrent une structure similaire entre les connexions neuronales du cerveau et la répartition de la matière l’univers. La photo du haut est une vue microscopique, celle du bas, une vue macroscopique.

Le cerveau, un microcosme

Une étude menée par Dmitri Krioukov de l’université de Californie et son équipe, publiée dans Nature, montre des analogies frappantes entre les réseaux neuronaux du cerveau et les les réseaux entre les galaxies.

L’équipe du Pr Krioukov a créé une simulation informatique qui fragmente l’univers connu en minuscules unités subatomiques d’espace‑temps, explique Live Science. Dans la simulation, à mesure que l’histoire de l’univers progressait, de nouvelles unités d’espace‑temps venait s’ajouter aux premières. En d’autres termes, l’univers « grandissait ». Les réseaux qui se développent entre les galaxies ressemblaient étonnamment aux réseaux neuronaux du cerveau humain.

Le physicien Kevin Bassler de l’Université de Houston, a déclaré à Live Science que l’étude suggère qu’il y a une loi fondamentale qui sous‑tend ces réseaux.

En mai 2011, le Dr Seyed Hadi Anjamrooz, de l’Université des sciences médicales de Kerman, et d’autres scientifiques iraniens ont publié un article dans l’International Journal of the Physical Sciences sur les similitudes entre les cellules et l’univers.

Selon eux, un trou noir ressemble au noyau d’une cellule. L’horizon des événements d’un trou noir ressemble également à la membrane nucléaire. L’horizon des événements d’un trou noir désigne la « surface » du trou noir d’où aucun objet, ni même un rayon de lumière ne peut plus s’échapper, c’est la frontière qui marque le point de non‑retour où l’attraction gravitationnelle aspire les objets dans le trou noir.

L’horizon des événements à une double couche, tout comme la membrane d’un noyau (qui contient l’ADN) dans une cellule biologique. Tout comme l’horizon des événements, qui empêche tout ce qui entre de sortir, la membrane nucléaire sépare les fluides cellulaires, empêchant leur mélange, et régule l’échange de matière entre l’intérieur et l’extérieur du noyau. Les trous noirs et les cellules vivantes émettent également tous deux des flux électromagnétiques en forme de poche, entre autres analogies.

Les chercheurs ont écrit : « Presque tout ce qui existe dans le macro‑univers se reflète dans une cellule biologique en tant que micro‑univers. En d’autres termes, l’univers peut être représenté sous la forme d’une cellule. »

***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.