Une chienne fait des adieux émouvants à son meilleur ami canin âgé après son décès

Par Louise Chambers
1 juillet 2022 15:40 Mis à jour: 1 juillet 2022 15:40

Une chienne en deuil a eu l’occasion de dire au revoir à son meilleur ami, un chihuahua mixte âgé, qui est décédé d’une maladie en phase terminale.

Ce moment émouvant a été filmé et immortalisé dans une série de photos qui a touché la corde sensible de milliers de personnes.

Yari, regardant la tombe de Pepper. (Avec l’aimable autorisation de Tona Gonzales Karlsson)

Pepper était déjà un chien âgé de 9 ans lorsque sa propriétaire, Tona Gonzales Karlsson, âgée de 31 ans, a adopté Yari, un berger allemand croisé, en septembre 2017. Malgré leur apparence de couple bizarre, les deux sont vite devenus amis.

« Pepper était le chien le plus insolent et le plus autoritaire qui soit », a dit Tona, thérapeute à la prison du comté de Santa Cruz, originaire de Watsonville, en Californie, à Epoch Times, à propos de sa personnalité.

Au début, lorsque Tona a accueilli Yari dans son foyer, Pepper a essayé de lui fixer des limites. Cependant, Tona s’est assurée de les emmener faire des promenades en groupe et a veillé à conserver une bonne partie de la routine habituelle de Pepper, afin de s’assurer qu’ils se lient d’amitié.

« En dehors du travail, je passais tout mon temps avec eux pour développer notre relation à trois », a-t-elle dit. « Je les emmenais au parc ensemble, je les emmenais dans des endroits où ils pouvaient faire des ‘promenades en meute’ ensemble. »

Yari et Pepper avec leur propriétaire, Tona (Avec l’aimable autorisation de Tona Gonzales Karlsson)

Pepper était un chien unique « super gâté » depuis neuf ans, mais il a semblé faire confiance à Yari assez rapidement, plus que la plupart des autres chiens qu’il avait rencontrés. Très vite, Yari a convaincu Pepper de jouer avec elle et ils sont devenus des amis inséparables.

Pepper a même endossé le rôle comique de « grande cuillère » pour son compagnon de câlin plus grand.

Le chihuahua âgé avait reçu son premier diagnostic l’année même de l’adoption de Yari. Une radiographie avait révélé une hypertrophie du cœur et un souffle cardiaque de niveau 4. Il présentait également un risque d’insuffisance cardiaque congénitale et était sensible aux infections qui contribuaient à le faire tousser. Tona le traitait avec des antibiotiques et son état s’est lentement amélioré.

Pepper est ensuite tombé malade à l’automne 2020, lorsqu’il a souffert d’une maladie vestibulaire. À cette époque, Yari était son « chien infirmier », s’assurant que Tona savait quand Pepper avait besoin d’attention.

« Elle était tellement patiente et calme avec lui. Souvent, elle a accepté notre rythme où nous avions besoin d’une journée tranquille », se souvient Tona. « Pour un berger allemand croisé, c’est beaucoup demander ! »

« Elle a beaucoup d’énergie et est habituée à beaucoup d’activités quotidiennes », a ajouté Tona.

(Avec l’aimable autorisation de Tona Gonzales Karlsson)

Pepper a été traité avec des médicaments et des antibiotiques et a récupéré.

Cependant, plus tard, une nouvelle radiographie a révélé que Pepper souffrait d’un effondrement de la trachée. Il était impossible de le traiter, car il se trouvait principalement derrière des organes vitaux – et la partie la plus affaissée de sa trachée se trouvait derrière son cœur hypertrophié.

À l’automne 2021, Pepper a passé une nuit aux urgences – après avoir fait une syncope – où il a reçu de l’oxygène. Le vétérinaire a prescrit quelques nouveaux médicaments à Pepper avant que Tona ne consulte un spécialiste.

Peu de temps après, Pepper devait voir un cardiologue qui lui ferait passer un échocardiogramme pour approfondir son épisode de syncope.

(Avec l’aimable autorisation de Tona Gonzales Karlsson)

À cette époque, Pepper devait faire face à trois diagnostics terminaux : hypertension pulmonaire, effondrement de la trachée et insuffisance cardiaque congestive. On lui a prescrit le médicament humain Viagra pour gérer ses symptômes et il a largement survécu à son pronostic.

« Pepper a reçu le diagnostic en octobre, il a non seulement survécu, mais a vécu avec une bonne qualité de vie jusqu’au jour de son décès, a souligné Tona, bien au-delà de la moyenne de 91 jours. »

(Avec l’aimable autorisation de Tona Gonzales Karlsson)

Pepper a cessé de manger la veille de sa mort, il ne se sentait pas bien. Tona, qui avait pris une semaine de congé pour s’occuper de son chien malade, ne pouvait pas lui donner de médicaments parce qu’il ne mangeait pas.

« Cela faisait exactement 14 ans qu’il était arrivé à la maison. Je l’avais amené le 20 avril 2008 et il est décédé le 20 avril 2022 », a-t-elle dit. « C’est peut-être une coïncidence, mais j’ai eu l’impression qu’il essayait de me dire quelque chose lorsqu’il a cessé de manger, de vouloir marcher ou faire quoi que ce soit. »

Témoin de son état, Tina a décidé de le transporter dans sa voiture et de l’emmener chez ses parents.

« Il ne sortait pas la tête par la fenêtre comme d’habitude, mais je pouvais voir qu’il appréciait le vent dans sa fourrure en route vers la maison de mes parents, qui serait son dernier lieu de repos », se souvient-elle.

Pepper et Yari (Avec l’aimable autorisation de Tona Gonzales Karlsson)

À la grande surprise de Tona, après que Pepper a été placé sur un coussin confortable dans le jardin de ses parents, alors qu’ils attendaient l’arrivée du vétérinaire pour son euthanasie programmée, Pepper s’est levé et s’est dirigé vers sa tombe à l’ombre d’un poivrier.

« J’ai eu l’impression qu’il me disait qu’il était prêt et qu’il essayait de me réconforter par ce petit geste incroyable et apparemment magique », a expliqué Tona.

Yari a vu Pepper avant et après sa mort. Elle a caressé son corps et, après qu’il a été mis en terre sur un lit de fleurs et d’herbes du jardin, Yari s’est couchée à la tête de sa tombe.

« Je me suis sentie soulagée qu’elle ait semblé comprendre qu’il était mort, à la manière dont un chien peut comprendre », a dit Tona.

(Avec l’aimable autorisation de Tona Gonzales Karlsson)

Émue par ce dont elle a été témoin, Tona Gonzales Karlsson a partagé les photos de Yari reposant sur la tombe de son meilleur ami avec le groupe public Facebook Dogspotting Society. Le message a suscité plus de 3000 réactions et des centaines de messages de soutien et de condoléances.

Tina se sent humble devant ce soutien inattendu, car elle ne s’attendait vraiment pas à une telle réaction. Elle a expliqué qu’elle avait affiché ces photos uniquement parce qu’elles avaient une signification pour elle.

« Pepper était tout pour moi, mon meilleur ami, mon âme sœur », a-t-elle expliqué. « Il l’est devenu pour Yari aussi. Savoir que les gens pouvaient comprendre la douleur et le chagrin complexes que nous traversions, moi et Yari, était si réconfortant. »

(Avec l’aimable autorisation de Tona Gonzales Karlsson)

La famille a organisé une veillée funèbre pour Pepper où ils ont ri et pleuré en partageant leurs histoires et leurs souvenirs du toutou bien-aimé.

Tona Gonzales Karlsson et Yari n’oublieront jamais Pepper, mais ils ont depuis ouvert leur cœur à un autre animal, un chaton sauvage qui avait besoin d’un foyer.

« Elle nous a apporté à tous les deux la joie dont nous avions tant besoin, et des rires pour ma part », a confié Tona, qui ne s’était pas occupée d’un si petit animal depuis qu’elle avait eu Pepper il y a 14 ans. « Yari adore avoir un nouvel ami si minuscule et fascinant dans notre foyer. »

(Avec l’aimable autorisation de Tona Gonzales Karlsson)

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du Parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.