Gaza : Emmanuel Macron « indigné » par les frappes israéliennes sur Rafah demande « un cessez-le-feu immédiat »

Par Epoch Times
27 mai 2024 15:20 Mis à jour: 27 mai 2024 18:35

Emmanuel Macron s’est dit lundi « indigné par les frappes israéliennes qui ont fait de nombreuses victimes parmi les déplacés à Rafah » et a appelé à un « cessez-le-feu immédiat ». L’armée israélienne procède à une enquête affirmant avoir frappé « un complexe du Hamas » en riposte à des tirs de roquettes dimanche sur Tel-Aviv.

« Ces opérations doivent cesser. Il n’y a pas de zones sûres à Rafah pour les civils palestiniens. J’appelle au plein respect du droit international et au cessez-le-feu immédiat », a réagi le président français sur X.

« Un complexe du Hamas » bombardé

Les autorités du Hamas ont fait état lundi d’un bilan de 40 morts après des frappes israéliennes dimanche soir sur un camp de réfugiés près de de Rafah.

L’armée israélienne a affirmé pour sa part qu’un de ses avions avait « frappé un complexe du Hamas à Rafah dans lequel opéraient d’importants terroristes », dont deux responsables du mouvement en Cisjordanie, Yacine Rabia et Khaled Nagar.

Le gouvernement israélien a déclaré lundi qu’il allait examiner les faits concernant une frappe israélienne qui a ciblé deux responsables du Hamas. »D’après les premiers éléments, un incendie s’est déclaré après l’attaque. Ces ‘terroristes’ se cachaient en sous-sol », a déclaré Avi Hyman, porte-parole du gouvernement israélien, lors d’un point presse.

« Nous examinons la question. C’était vraiment grave. Toute perte de vie, de vie civile est quelque chose de grave et d’affreux », a ajouté M. Hyman, en affirmant par ailleurs qu’Israël cherchait à « limiter les pertes civiles ».

La frappe visait selon Avi Hyman deux membres du Hamas responsables de « nombreuses attaques en Judée et Samarie », termes bibliques juifs pour désigner la Cisjordanie occupée. « Ils étaient couverts de sang israélien », a dénoncé le porte-parole.

À Tel-Aviv et dans le centre d’Israël, des sirènes d’alerte ont retenti dimanche après-midi pour la première fois depuis des mois. L’armée israélienne a fait état de huit roquettes tirées depuis Rafah, et a dit avoir bombardé cette ville en riposte.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

EN CE MOMENT