Guerre en Ukraine : Renault se retire de la Russie et cède ses actifs à Moscou

Par Epoch Times avec AFP
17 mai 2022 09:48 Mis à jour: 17 mai 2022 12:56

Acculé par les sanctions frappant la Russie, le constructeur automobile français Renault, leader dans le pays avec la marque Lada qu’il avait redressée, a cédé ses actifs à l’État russe. Le géant américain de la restauration rapide McDonald’s a également indiqué vendre toutes ses activités.

C’est la première nationalisation d’ampleur depuis l’offensive contre l’Ukraine. Renault a annoncé le 16 mai céder sa participation majoritaire (67,69%) dans le groupe Avtovaz, le géant automobile russe avec la marque Lada, au NAMI, l’institut russe de recherche et de développement des automobiles et des moteurs.

Le ministère russe de l’Industrie et du Commerce a confirmé ces informations ce lundi 16 mai : « Des accords ont été signés pour un transfert des actifs russes du groupe Renault à la Fédération de Russie et au gouvernement de Moscou ». Pour le PDG de Renault, Luca de Meo, c’est une « décision difficile mais nécessaire ».

Le groupe automobile français a cédé à la ville de Moscou les actifs en propre de la marque Renault dont son usine près de la capitale, qui produisait des Renault et des Nissan. Le maire Sergueï Sobianine a annoncé que la fabrique allait y relancer la marque soviétique Moskvitch, dont les premières voitures ont été produites en 1946 et qui étaient connues pour leur médiocrité.

« Des milliards » jetés « par la fenêtre »

Selon l’analyste politique Anton Orekh, essayer de produire une nouvelle voiture à partir de zéro, en l’absence de technologies et de composants étrangers, revient à jeter « des milliards par la fenêtre ».

Après de lourds investissements, et des partages de technologie avec Dacia, la marque économique de Renault, Avtovaz commençait à faire des bénéfices. La Russie était le deuxième marché du groupe Renault dans le monde derrière l’Europe, avec près de 500.000 véhicules vendus en 2021.

Le groupe français, constructeur le plus engagé en Russie, et l’un des derniers à s’en aller, garde cependant la porte entr’ouverte : il pourra racheter pendant six ans des parts dans Avtovaz.

McDonald’s se retire définitivement

Présent en Russie depuis plus de 30 ans, McDonald’s a annoncé se retirer définitivement du pays. Le géant de la restauration rapide qui avait fermé temporairement ses enseignes en Russie début mars, a annoncé se retirer définitivement du pays et vendre toutes ses activités, justifiant cette décision par la nécessité de « rester inflexible » quant à ses « valeurs ».

Un nombre considérable d’enseignes occidentales ont annoncé suspendre ou cesser leurs activités en Russie, soit pour dénoncer l’offensive russe en Ukraine, soit parce que les sanctions ne leur permettaient pas de poursuivre leurs activités.

 

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.