La naissance précoce d’un bébé sauve le père d’une crise cardiaque potentiellement mortelle

Par Louise Bevan
14 décembre 2021 18:54 Mis à jour: 14 décembre 2021 18:54

Alors qu’elle est née quatre semaines avant terme, l’arrivée précoce d’une petite fille a fini par sauver la vie de son père, en le conduisant à l’hôpital, au début d’une crise cardiaque potentiellement fatale.

« C’était comme si elle devait sortir du ventre de sa mère pour pouvoir sauver son père », a déclaré Jonathan Cedillo, le père de Juliette Francine, à la station de télévision KTLA 5.

Juliette est née en bonne santé le 8 octobre, mais sa sortie de l’hôpital communautaire de Riverside, en Californie, ainsi que celle de sa mère, Vanessa Sandoval, a été retardée, ce qui signifie que son père était toujours à l’hôpital, quelques jours après sa naissance.

Epoch Times Photo
(Illustration – Jeerapong Tosa-ngad/Shutterstock)

Après une nuit agitée le 10 octobre, en raison d’une douleur fulgurante à l’épaule et au bras, Jonathan, un lutteur professionnel, qui attribuait la douleur à une récente blessure de lutte, est allé voir son chiropraticien pour un traitement d’urgence. Il a alors bénéficié d’un ajustement et la douleur orthopédique a été soulagée. Cependant, il ressentait toujours une douleur dans la poitrine qui remontait le long de son cou et descendait le long de son bras.

Juste après, lorsqu’il est allé chercher sa femme et le bébé, il a dû s’allonger dans le lit d’appoint, car il a perdu brièvement connaissance.

Pourtant, selon un communiqué de presse de l’hôpital de Riverside, Brittney, l’infirmière postnatale de Vanessa, a su que quelque chose n’allait pas, et a appelé les secours. Après l’arrivée d’un fauteuil roulant pour transporter Jonathan aux urgences, il a perdu conscience deux autres fois en route vers les soins d’urgence.

Epoch Times Photo
(Illustration – anut21ng Stock/Shutterstock)

Le Dr Qasqas, cardiologue à l’hôpital de Riverside, a confirmé que le nouveau père était victime d’une crise cardiaque majeure. En fait, il avait déjà subi plusieurs crises cardiaques de moindre importance, en raison d’un blocage à 100 % de son artère descendante antérieure gauche.

L’équipe médicale a alors dégagé l’obstruction, puis a fait poser un stent.

Une intervention précoce lui a probablement sauvé la vie ; s’il n’avait pas été à l’hôpital pendant cette période, il aurait subi des dommages cardiaques permanents, indique le communiqué.

« Il serait probablement décédé à la maison, tout seul ou même plus tard dans la nuit », a indiqué Vanessa.

Epoch Times Photo
Jonathan et Vanessa avec leur bébé Juliette et des employés de l’hôpital Riverside. (Avec l’aimable autorisation de l’hôpital communautaire Riverside)

« Si je n’avais pas été à l’hôpital à ce moment précis, et qu’ils ne l’avaient pas détecté, j’aurais simplement pris ça pour une douleur supplémentaire due à ma blessure à l’épaule », a déclaré Jonathan. « [Juliette] m’a sauvé, et je serai sa sentinelle et son protecteur aussi longtemps que je le pourrai. »

Impatient de retrouver Vanessa et Juliette, Jonathan n’a passé qu’un jour et demi à se remettre de son opération à l’hôpital, avant de rentrer chez lui pour retrouver sa famille.

Epoch Times Photo
(Avec l’aimable autorisation de l’hôpital communautaire Riverside)

Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.