Un photographe prend en photo un doux  » loir rieur » perché sur une fleur (et bien d’autres merveilles) et remporte un prix

Par Louise Bevan
17 avril 2022 01:15 Mis à jour: 17 avril 2022 01:22

Lors d’une promenade matinale dans les montagnes près de chez lui en Italie, un photographe animalier est tombé sur une scène charmante. Un petit loir, dans une pose des plus adorables, était perché sur une fleur sauvage, semblant presque sourire à l’appareil photo.

Braquant son objectif, l’homme a saisi sa chance.

Au moment parfait, il a capturé l’expression comique du loir. Peut‑être qu’il bâillait après une nuit de sieste, ou qu’il éternuait à cause du pollen qu’il avait sous le nez, le loir, la bouche grande ouverte, semblait sourire pour le photographe.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’image parle d’elle‑même. Cette image merveilleusement chaleureuse est même devenue internationale et a remporté un prix prestigieux.

(Avec l’aimable autorisation d’ Andrea Zampatti et @andrea_zampatti_wildlights)

L’Italien Andrea Zampatti, 36 ans, qui vit sur les collines de Franciacorta, dans le nord de l’Italie, raconte l’histoire de cette photographie à Epoch Times : « Je faisais une randonnée sur le mont Guglielmo tôt un matin d’août, en suivant un chemin menant au sommet. À la sortie des bois, j’ai entendu un étrange grincement non loin de là. »

« Après quelques recherches, j’ai trouvé un petit loir perché au sommet d’une fleur d’achillée. J’étais vraiment heureux et étonné. Il n’est pas courant qu’un très jeune loir puisse grimper seul sur une fleur aussi haute. »

Désireuse de conserver la trace du comportement curieux du loir, Andrea s’est agenouillée pour prendre quelques photos en gros plan. En regardant ses photos plus tard dans la journée, il n’en croyait pas ses yeux.

« J’étais vraiment stupéfait quand j’ai vu son expression« , se souvient‑il. « Je connais assez bien la faune sauvage pour dire que les animaux ne peuvent pas rire, même si ce serait très agréable de le croire. J’ai juste eu beaucoup de chance de capturer ce millième de seconde alors qu’il ouvrait la bouche en se balançant ! »

Photographe professionnelle de la faune sauvage depuis 15 ans, Andrea aime la nature depuis l’enfance. Alors qu’il étudiait la photographie et le design graphique à l’Académie des Beaux‑Arts en 2007, il s’est aventuré dans le genre animalier. Son métier lui a permis de vivre « beaucoup de moments extraordinaires avec les animaux » dans le monde entier, dit‑il.

Sa passion est encore plus forte lorsqu’il peut approcher les animaux sauvages dans sa région montagneuse natale, où il photographie des cerfs, des chamois, des aigles, des bouquetins, etc.

(Avec l’aimable autorisation d’ Andrea Zampatti et @andrea_zampatti_wildlights)
(Avec l’aimable autorisation d’ Andrea Zampatti et @andrea_zampatti_wildlights)

« Je me souviens avec beaucoup d’émotion d’une rencontre rapprochée avec un magnifique cerf rouge pendant la saison du rut, fin septembre », raconte‑t‑il. « Bien que les cerfs rouges soient relativement communs en Italie, ils sont très timides et difficiles à approcher dans les Alpes. »

Avec un impressionnant portfolio à son actif – partagé sur son site Web et Instagram – c’est son petit « loir rieur » qui a retenu l’attention des juges lors des Comedy Wildlife Photography Awards en 2017. À la grande joie d’Andrea, la photo a été désignée comme la gagnante de la catégorie « Sur terre » du concours.

« Chaque année, c’est tellement drôle de regarder les magnifiques et hilarantes photos gagnantes », avoue‑t‑il. « Je savais que ma photo de loir était tout à fait à sa place dans ce concours, et j’étais tellement heureux quand j’ai reçu l’e‑mail. »

Voici d’autres photos d’animaux sauvages impressionnantes réalisées par Andrea Zampatti :

(Avec l’aimable autorisation d’ Andrea Zampatti et @andrea_zampatti_wildlights)
(Avec l’aimable autorisation d’ Andrea Zampatti et @andrea_zampatti_wildlights)
(Avec l’aimable autorisation d’ Andrea Zampatti et @andrea_zampatti_wildlights)
(Avec l’aimable autorisation d’ Andrea Zampatti et @andrea_zampatti_wildlights)
(Avec l’aimable autorisation d’ Andrea Zampatti et @andrea_zampatti_wildlights)
(Avec l’aimable autorisation d’ Andrea Zampatti et @andrea_zampatti_wildlights)
(Avec l’aimable autorisation d’ Andrea Zampatti et @andrea_zampatti_wildlights)
(Avec l’aimable autorisation d’ Andrea Zampatti et @andrea_zampatti_wildlights)
(Avec l’aimable autorisation d’ Andrea Zampatti et @andrea_zampatti_wildlights)

***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.