Un jeune pit-bull aide le Service de police de la Caroline du Nord en déterrant un pistolet chargé

Bien qu’ils soient stigmatisés comme étant trop agressifs, le recours à l’aide de pit-bulls devient de plus en plus fréquent dans le travail policier de nos jours. Cela prouve qu’ils ont un tempérament sociable et qu’ils apprennent rapidement tout en servant aux côtés des forces de l’ordre.

Une petite femelle pit-bull civile du nom de Ryder a attiré chez elle les policiers de Greenville, en Caroline du Nord, lorsqu’elle les a aidés à prévenir une situation potentiellement mortelle.

Ryder jouait dans l’herbe à l’extérieur des appartements Rosemont, dans le sud de Greenville, lorsqu’elle a trouvé un objet enveloppé dans un T-shirt. Il s’est avéré que c’était un revolver de calibre 38, chargé.

Les officiers féminins Edwards et Allen ont été dépêchées sur les lieux et ont saisi l’arme sans que personne ne soit blessé, heureusement.

Mais les deux officiers n’ont pas pu résister à l’occasion de prendre une photo avec l’héroïne de l’histoire, Ryder, et l’arme qu’elle avait déterrée. Sur la page blog du Service de police, ils l’ont présentée comme : « Ryder, le chiot pit-bull renifleur d’armes à feu »

« Ce n’est pas tous les jours qu’un chiot renifle une arme chargée, mais c’est exactement ce qui s’est passé mardi dernier ! », dévoilait la légende du post. « Les officiers ont déchargé l’arme en toute sécurité et elle est gardée comme pièce à conviction. »

Le Service de police analyse actuellement l’arme à feu afin d’établir des liens possibles avec des crimes environnants.

Cette petite femelle pit-bull est aussi saluée comme un héros, car l’arme chargée aurait pu facilement causer de graves blessures ou la mort. « Elle a certainement empêché que l’arme ne se retrouve entre de mauvaises mains », a déclaré le post du Service de police.

Les forces de l’ordre utilisent couramment l’odorat puissant des chiens, ce qui leur permet de détecter différents types de stupéfiants, d’armes, de personnes et d’odeurs particulières, ce qui en fait un outil essentiel dans le domaine de l’application des lois. Dans ce cas, les compétences de Ryder ont manifestement fait impression sur les membres du service de police de Greenville, comme en témoigne un de leurs posts qui exprime leur souhait de coopérer avec le chien dans des affaires ultérieures.

« Il pourrait y avoir du travail à la pige pour Ryder dans un avenir rapproché », a écrit le Service de police. « Nous unirons tes compétences aux nôtres, mon amie 😉 »

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

Un policier embarrassé par une oie qui n’arrêtait pas de
picorer sa voiture de police l’a alors suivie – ce qu’il a vu l’a laissé stupéfait

 
VOIR AUSSI