Étude: les personnes âgées végétariennes ont un taux de gravité Covid-19 plus faible

Par Weber Lee
30 octobre 2022 05:53 Mis à jour: 30 octobre 2022 05:53

Des études ont confirmé que les habitudes alimentaires peuvent contribuer à réduire le risque qu’une infection par le Covid‑19 se transforme en un cas grave.

Une étude taïwanaise récente a révélé que les personnes âgées végétariennes ont moins de chances de voir leur infection par le Covid‑19 évoluer vers les formes graves que les non‑végétariens.

Alors que la pandémie continue de circuler dans le monde entier, les personnes âgées ont toujours été un groupe à haut risque, avec un taux élevé de cas confirmés et de mortalité.

Selon une enquête publiée dans la revue BMC Public Health en 2020, les patients âgés de plus de 65 ans ont 62 fois plus de chances de mourir du Covid‑19 que ceux âgés de 54 ans ou moins.

Selon les données des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), au début du mois d’octobre, 1,1 million de personnes en Amérique sont décédées du Covid‑19, dont environ 790.000 avaient plus de 65 ans, 75% des personnes décédées avaient plus de 65 ans.

Cependant, on peut s’attendre à ce que les habitudes alimentaires réduisent la gravité et la mortalité des personnes âgées après l’infection par le Covid‑19.

Une étude publiée dans Frontiers in Nutrition, une revue internationale sur la nutrition, publiée par l’hôpital Taipei Tzu Chi, a révélé que les personnes âgées végétariennes ont un taux de gravité plus faible après l’infection par le Covid‑19.

L’étude a analysé 509 patients qui ont été hospitalisés pour une infection au Covid‑19 entre mai et août de l’année dernière, dont 136 étaient âgés de 65 ans ou plus.

Les chercheurs ont enquêté sur leurs habitudes alimentaires durant l’année précédant leur contamination par le virus. Les résultats ont montré que parmi les neuf personnes âgées végétariennes, quatre étaient des cas légers, cinq des cas modérés, et qu’il n’y avait aucun cas grave chez les patients ; parmi les 127 personnes âgées non végétariennes, 19 étaient des cas légers, 61 des cas modérés, et 47 des cas graves.

Les chercheurs pensent que la raison du taux de gravité plus faible chez les végétariens est que le végétarisme peut prévenir les maladies cardiaques et rénales et peut également renforcer le système immunitaire, réduisant ainsi les complications après une infection.

Hou Yi‑cheng, nutritionniste du Département de nutrition de l’hôpital Taipei Tzu Chi à Taïwan, qui est responsable de la recherche, a également souligné qu’un régime végétarien peut réduire le risque de Covid‑19 grave, ce qui peut être dû à l’impact du régime sur les microbes intestinaux, et les bactéries intestinales sont liées au risque et à la gravité des maladies infectieuses.

Des études avaient déjà souligné que les aliments végétariens sont riches en nutriments, notamment en concentrations élevées de polyphénols, de caroténoïdes, de cellulose, de vitamines A, C et E, d’acide folique, de fer, de potassium, de magnésium, etc. qui peuvent contribuer à la santé intestinale.

Auparavant, un certain nombre d’études ont également mis en évidence un lien entre le végétarisme et le Covid‑19 sévère. Le BMJ Nutrition Prevention and Health a publié une étude qui a analysé les données du personnel médical aux États‑Unis et dans cinq pays européens et a constaté que parmi les personnes diagnostiquées qui suivaient un régime à base de plantes, le risque de gravité était réduit de 73% par rapport aux autres patients, tandis que les patients végétariens et mangeurs de poisson présentaient également un risque de gravité inférieur de 59% par rapport aux autres patients.

Andrew T. Chan, de la Harvard Medical School, et son équipe de recherche ont également mené une étude à grande échelle, auprès d’environ 600.000 personnes, et ont constaté que les végétariens sont moins susceptibles d’être diagnostiqués avec le Covid‑19 et de présenter des symptômes graves, et cela était particulièrement vrai pour ceux qui vivent dans des régions pauvres.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.