La Pologne, « centre de gravité » en Europe pour l’armée américaine

La Pologne est désormais « le centre de gravité » en Europe pour l’armée américaine dont des soldats sont déployés sur le front oriental de l’Alliance atlantique face à la Russie, a déclaré lundi un haut responsable de l’armée américaine.  

« La Pologne est devenue pour les Etats-Unis le centre de gravité pour tout ce que nous faisons en matière de dissuasion » sur le continent européen, a ainsi affirmé devant la presse à Varsovie le général Ben Hodges, le commandant des forces terrestres américaines en Europe.  « Des centaines de soldats américains s’entraînent chaque jour (…) en différents endroits à travers la Pologne en raison de sa situation tellement importante, de la géographie », a poursuivi l’officier selon lequel ce pays a un rôle « leader au sein de l’Alliance » atlantique.

L’armée américaine a mis en place en mai un nouveau quartier général en Pologne afin de commander environ 6 000 de ses soldats déployés dans le cadre d’opérations de l’Otan et des Etats-Unis sur le flanc est de l’Alliance depuis le début de l’année. Ce déploiement, un des plus importants en Europe pour les forces américaines depuis la fin de la Guerre froide, est destiné à rassurer les Etats européens alliés à Washington situés les plus à l’est, qu’inquiètent les fréquentes manoeuvres militaires russes à proximité de leurs frontières et le conflit ukrainien. Quatre bataillons multinationaux sont déployés par l’Otan en Pologne et dans les trois pays baltes, placés respectivement sous commandement américain, britannique, canadien et allemand. Leur déploiement a été décidé par les dirigeants de l’Otan au cours d’un sommet à Varsovie en juillet 2016 dans le cadre d’un vaste renforcement de leur défense collective après l’annexion de la Crimée par la Russie et l’offensive de rebelles séparatistes prorusses dans l’est de l’Ukraine en 2014.

 

 
VOIR AUSSI