Le couple présidentiel dépense des millions d’euros pour « rafraîchir » la décoration du palais de l’Élysée – voici les résultats

Alors que le mouvement des « gilets jaunes » se poursuit et que les manifestants ne décolèrent pas, le couple présidentiel a lancé de vastes travaux de rénovation du palais de l’Élysée. Un chantier d’au moins 6 semaines qui devrait coûter plusieurs millions d’euros.

« On avait l’impression que l’Élysée était devenu une forteresse qui se protégeait de l’extérieur. On va alléger, épurer. Il faut que la lumière entre », a expliqué Brigitte Macron aux journalistes du Monde.

Selon le quotidien, des travaux de rénovation ont débuté dans le palais de l’Élysée le 29 novembre. Ils devraient durer jusqu’au 15 janvier.

Si l’édifice construit au 18siècle compte près de 365 pièces, seuls 1000 mètres carrés devraient faire l’objet d’aménagements et de travaux d’après BFM TV.

Le jardin d’hiver, la salle des fêtes et le salon Napoléon sont concernés.

Tapis, moquettes, tapisseries, rideaux, chaises et mobilier devraient notamment faire les frais du rafraîchissement que le couple présidentiel appelle de ses vœux.

Un chantier que Brigitte Macron prend très au sérieux.

D’après les informations du Monde, la première dame se serait rendue deux fois à la Manufacture des Gobelins au cours des 18 derniers mois pour assister à la « tombée de métier » d’un tapis du plasticien Christian Jaccard et d’une tapisserie du peintre Pierre Alechinsky.

Elle a aussi pris le soin de visiter les réserves du Mobilier national, ainsi que celles du Fonds national d’art contemporain et du Centre Pompidou pour y dénicher des pièces « dignes de l’Élysée ».

D’après BFM TV, l’enveloppe globale consacrée aux travaux devrait atteindre plusieurs millions d’euros.

La chaîne explique par exemple que le rafraîchissement de la salle des fêtes du 55, rue du Faubourg Saint-Honoré s’élèvera à 600 000 euros, dont 300 000 euros pour la moquette posée en 2010 sous le mandat de Nicolas Sarkozy et 100 000 euros pour le mobilier.

Une partie du coût des aménagements sera supportée par la vente de produits dérivés disponibles sur la boutique en ligne de l’Élysée, sans que l’on connaisse toutefois la part exacte de ce financement.

Le Monde explique que la Cour des comptes avait déjà alerté plusieurs fois les services de la présidence sur l’état du Palais et la nécessité de le rénover ces dernières années.

Malgré le montant des dépenses engagées pour rafraîchir cet édifice prestigieux, Brigitte Macron a affirmé qu’elle faisait la part des choses entre le domicile privé du couple présidentiel et sa résidence officielle :

« L’Élysée n’est pas notre maison, c’est très clair dans notre tête », assure la première dame.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis. 

 
VOIR AUSSI