Une ancienne mosaïque de course de chars découverte à Chypre

Grâce à un agriculteur du village d’Akaki à Chypre qui se trouve à environ 22 km de Nicosie la capitale, les archéologues en savent beaucoup plus sur l’histoire de l’île, et sur les courses de chevaux dans la Rome antique.

La découverte est un sol en mosaïque de 11 m par 4 qui, selon les chercheurs, remonte au 4ème siècle après J.-C., et provient probablement de la villa d’un homme riche.

La mosaïque représente quatre chars avec leurs conducteurs et leurs chevaux, probablement la représentation d’une course de chevaux dans un hippodrome romain, un stade en plein air dédié aux courses de chevaux. Il y a aussi des inscriptions près des conducteurs, que les archéologues du site pensent être leurs noms.

La Dr Fryni Hadjichristofi, l’archéologue en chef, a expliqué qu’il n’y a actuellement que neuf autres mosaïques traitant de ce thème à l’époque romaine.

« J’étais vraiment contente [de cette découverte] parce que je sais combien ce thème est rare, et très surprise de trouver ceci à Akaki, dans un lieu où il n’y a rien d’autre », a-t-elle déclarée.

La mosaïque a été trouvée sous un sentier qui, à un moment donné, était une voie chemin de fer avant son démantèlement en 1951. Cela peut en partie expliquer la bonne conservation de l’œuvre.

La région plus connue pour ses légumes que pour ses découvertes archéologiques offre aux archéologues un aperçu de l’histoire de Chypre.

Mme Hadjichristofi a déclaré à AP que la mosaïque a été découverte pour la première fois en 1938, mais qu’en raison des priorités du département d’archéologie, les fouilles du site n’ont commencé que récemment.

Elle estime qu’il faudra encore plusieurs années pour explorer complètement le site.

Version anglaise : Rare 2,000-Year-Old Roman Mosaic Discovered Beneath Train Tracks in Cyprus

 
VOIR AUSSI