Nord : un rottweiler attaque une fillette de 2 ans, elle est hospitalisée dans un état grave

Par Léonard Plantain
19 mai 2022 09:05 Mis à jour: 19 mai 2022 09:05

Lundi 16 mai, à Péronne-en-Mélantois dans le Nord, une fillette de 2 ans a été mordue à plusieurs reprises par un rottweiler. Elle est hospitalisée dans un état grave.

Ce lundi vers 17 heures à Péronne-en-Mélantois, après avoir échappé à la surveillance de ses propriétaires, un rottweiler a attaqué une petite fille de 2 ans en la mordant à plusieurs reprises. La fillette, en poussette, se promenait avec sa nounou qui a tenté d’intervenir pour faire fuir le chien, en vain. Cette dernière s’est également fait mordre, a rapporté France 3 Régions.

La nounou promenait un autre jeune enfant en poussette, qui lui n’a pas été touché. Choquée par cette attaque, la nounou a été prise en charge par les secours. Quant à la petite fille, elle a été hospitalisée dans un état grave au CHU de Lille. Aux dernières nouvelles, son pronostic vital n’était pas engagé.

Selon les premiers éléments d’enquête, le rottweiler ne portait pas de muselière car il a échappé à la vigilance de ses propriétaires « alors que sa maîtresse ouvrait la porte à une amie », a indiqué par la suite le maire de la commune.

L’animal a ensuite été capturé par la gendarmerie, a rapporté La Dépêche. Jugé dangereux, il devra être euthanasié.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.