Certains syndicats et associations de policiers soutiennent les « gilets jaunes » – tout sera-t-il permis pour autant le 17 novembre?

Un certain pourcentage de policiers soutiennent la cause des « gilets jaunes », un nombre impossible à connaître. Un autre pourcentage de ces professionnels va effectuer son travail avec zèle le 17 novembre, mais le premier groupe devrait être plus permissif. Cela signifie-t-il qu’en présence de certains policiers, tout sera permis à cette date ?

Regardez la vidéo pour savoir ce que préconisent les syndicats et associations de policiers qui ont annoncé appuyer le mouvement :

Selon la loi, les règles du jeu sont pourtant très claires en cas de manifestation. Est-ce que la manifestation qui vous intéresse a été déclarée en préfecture ? A-t-elle reçu une autorisation ? Prévoit-elle de bloquer une route ? Que risquez-vous si vous décidez de cacher votre plaque d’immatriculation ?

Toutes les réponses à ces questions dans cette vidéo :

Manifestations du 17 novembre et blocage des routes : que risquent les « gilets jaunes » qui y participent ?

Après avoir visionné ces deux vidéos, vous en saurez davantage sur les différentes positions que peuvent aborder les policiers selon leur degré de sympathie envers les citoyens qui participent à ce mouvement.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires

EN CE MOMENT :

Gilet jaune sur le tableau de bord :
risquez-vous une contravention pour protester de cette manière ?

 
VOIR AUSSI