Sondage: 30% des Françaises en âge de procréer ne souhaitent pas avoir d’enfants

Par Sarita Modmesaïb
2 octobre 2022 16:15 Mis à jour: 2 octobre 2022 16:15

Les préoccupations écologiques et féministes des femmes françaises justifient, entre autres, ce non-désir d’enfants.

Un sondage exclusif du magazine Elle, en partenariat avec l’Ifop, révèlent que 30% des femmes françaises de 18 à 49 ans, en âge de procréer et en capacité physique de procréer, ne souhaitent pas avoir d’enfants.

Liberté, environnement et politique

Un enfant si je veux? La plupart de ces femmes revendiquent leur droit à la liberté. Aussi, 50% d’entre elles estiment ainsi qu’un enfant n’est pas indispensable à leur épanouissement personnel et 48% ne souhaitent pas assumer de responsabilité parentale.

Outre les souhaits personnels, les crises sociétales et environnementales s’invitent aussi dans ces préoccupations qui amènent à un non-désir d’enfants: 39% des femmes interrogées se disent impactées par la crise environnementale et climatique, tandis que 37% motivent cette décision du fait des crises politiques et sociales ou de la crainte de la surpopulation (35%), souligne ainsi le magazine Elle.

Les choix politiques et la catégorie socio-professionnelle des femmes semblent aussi orienter leur décision personnelle: 48 % de sympathisantes EELV souhaitent rester sans enfant, tandis que Les Républicains, Reconquête ou les femmes sympathisantes du RN ont en majorité exprimé leur désir de maternité.

Parallèlement, 50 % des femmes se jugeant « très féministes » et 54 % se disant « très écologistes » ont affirmé ne pas vouloir d’enfants.

Concernant la catégorie socio-professionnelle, si la majorité des femmes issues de classes populaires désirent être mère, 36% des femmes chefs d’entreprises ne souhaitent pas accéder à la maternité, privilégiant ainsi leur carrière professionnelle.

La maternité, un droit pour certaines, une frustration pour d’autres?

Des mères d’enfants de moins de trois ans ont aussi été interrogées et plus de la moitié d’entre elles expriment avoir déjà ressenti du regret par rapport à leur vie d’avant la maternité. Plus inquiétant encore, 12 % des sondées avouent même regretter leur choix de maternité.

Si ces femmes ont manifesté leur non-désir d’enfants, certaines n’y renoncent pas définitivement, affirmant leur droit à avoir un enfant même si les conditions habituelles ne sont pas réunies, à savoir être en couple: près d’une femme sur deux (47%) est prête à recourir à la procréation médicalement assistée (PMA).

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.