Voici pourquoi le gazole coûte plus cher qu’en 2008, alors que le baril est moins cher aujourd’hui

Par Léonard Plantain
21 juin 2022 10:31 Mis à jour: 21 juin 2022 10:31

La situation interpelle sur les réseaux sociaux. Le gazole est beaucoup plus cher à la pompe qu’en 2008, alors que le prix du baril est moins cher aujourd’hui. Un phénomène qui a son explication.

Vous avez certainement vu passer cette information sur les réseaux sociaux. « Le gazole à 2 euros avec un baril de pétrole à 118 dollars ? Le plus haut niveau jamais atteint du baril de brut est de 146 dollars en 2008. Le prix à la pompe était alors de 1,20 euro ». Une interrogation qui n’a pas manqué de faire réagir.

Même chose dans une autre publication, où des internautes ont indiqué qu’en 2008, le prix à la pompe était de 1,37 euro, alors que le baril se vendait 144,65 dollars. En 2022, le prix à la pompe est en moyenne à 2 euros le litre, alors que le baril se vend à 129,17 dollars, a rapporté 20 Minutes. Une situation paradoxale qui a pourtant bien une explication.

En effet, selon Sophie Méritet, maître de conférences à l’université Paris-Dauphine : « Il faut rappeler que le pétrole se paie en dollar. Le taux de change entre le dollar et l’euro entre 2008 et aujourd’hui n’est plus du tout le même. Aujourd’hui, on achète le dollar plus cher ». Une information qui se vérifie via l’Insee. Alors qu’un dollar valait 0,63 centime d’euro en juillet 2008, un dollar vaut aujourd’hui 0,95 euro.

Un deuxième point rentre dans cette augmentation du prix à la pompe. En juillet 2008, la taxation représentait environ 46% du prix final, comme aujourd’hui. Cependant, la facture était moins élevée car la TVA est passée de 19,6% en 2008 à 20% en 2022. Une TVA qui s’applique sur la matière première mais également sur une autre taxe, la TICPE, qui a elle aussi été modifiée depuis.

Enfin, il y a les obligations environnementales des pétroliers, avec le raffinage, le transport et la distribution (marges comprises) qui viennent s’ajouter au prix à la pompe d’aujourd’hui, a rapporté BFMTV. Une situation qui n’a pas fini de peser sur le porte-monnaie des Français.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.