Affaire Pétain « sauveur » des juifs français » : le parquet général forme un pourvoi en cassation contre la relaxe d’Eric Zemmour

Par Epoch Times avec AFP
20 mai 2022 08:01 Mis à jour: 20 mai 2022 08:15

Le parquet général a formé un pourvoi en cassation contre la décision de la cour d’appel de Paris qui a relaxé Eric Zemmour poursuivi pour « contestation de crime contre l’humanité ». Le polémiste avait soutenu en octobre 2019 que Philippe Pétain avait « sauvé » des juifs français durant la Seconde Guerre mondiale.

Peu après la décision de la cour d’appel rendue le 12 mai, Me Patrick Klugman, avocat de SOS Racisme, l’une des associations parties civiles, avait annoncé un pourvoi en cassation contre la décision.

Les propos contestés d’Eric Zemmour remontent au 20 octobre 2019, lors d’un débat, dans l’émission « Face à l’info » dont il était le chroniqueur vedette sur CNews, avec le philosophe Bernard-Henri Lévy.

Lors du procès en première instance, Eric Zemmour s’était défendu de toute contestation de crime contre l’humanité et avait estimé que le débat sur le rôle du régime de Vichy (1940-1944) envers les citoyens juifs français devait être tranché par les historiens et non par la justice.

L’ancien candidat à la présidence de la République avait déjà été relaxé en première instance mais le parquet et les parties civiles avaient fait appel.

 

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.